dimanche 4 janvier 2009

livres


4 Janvier 2009 , Rédigé par ZigmundPublié dans #bonheurs divers
Résumé des chapitres précédents : traîtreusement  taggué par B...notre héros se voit contraint d'avouer son inculture livresque.



Il est temps de vous avouer ma perversion principale : les livres.
C'est une véritable maladie,  chez moi, l'écrit est quasiment toujours sacré.
Nous gagnerions du temps si je vous disais quels écrits j'accepterais de déposer au container : peut être quelques magazines anciens de salle d'attente,  quelques revues médicales(et là, déjà, c'est difficile), quelques exemplaires du canard local, la prose d'un ministre adressée jadis à ses fonctionnaires(l'un des habitants de ma maison est fonctionnaire) et reléguée à sa juste place ...les toilettes en attendant la cheminée un jour de colère ...
Tout le reste,lu ou non, s'entasse sur les rayonnages ou par terre, près de mon lit, . Lus et aimés,les livres sont  "rangés" dans l'espoir d'une relecture, non lus, ils restent  près de moi  mais je sais déjà que le reste de mon existence sera insuffisant pour lire tout çà, faudra m'enterrer avec...
La maison, qui est grande, est une bibliothèque ; j'ai jadis tenté de lire dans mon bain, c'est pas terrible(la douche je n'ai pas essayé !) donc  les salles de bains sont les seules pièces où  il n'y a pas de livres.
Un deux ou trois livres, m'accompagnent dans pratiquement tous mes déplacements, pour le cas où je serais coincé dans un ascenseur ou pris en otage ou exilé sur une île déserte.
Mon mal est si avancé, qu'en voyage, même dans les pays étrangers dont je parle pas la langue, je passe des heures entières dans les librairies, à feuilleter des ouvrages à jamais mystérieux.(tête des vendeuses qui découvrent que je parle pas un mot de la langue en question ! )
Ma ville  n'a qu'une petite librairie et une "maison de la presse" où je vais rarement, car je sais que j'ai peu de chances d'y trouver mon bonheur(et qu'il m'est difficile de sortir sans rien acheter).
Mes choix sont variés, j'aime les livres policiers, les romans actuels, les bandes dessinées...la  quatrième de couverture m'aide à faire mon choix.
Je n'ai pratiquement jamais été séduit par les prix littéraires, j'aime découvrir les auteurs peu connus et s'ils m'ont plu une fois, je leur suis fidèle.
 Peu de livres sérieux : les bouquins de mathématiques, de chinois, de taichichuan, et pour une hypothétique réincarnation le très beau livre de Champollion : "principes généraux de l'écriture égyptienne".
D'innombrables livres et romans assez faciles à lire,mais de grande qualité( selon moi) :  pèle mèle : Martin Winckler, Barbara Constantine, Jean Bernard Pouy, Daniel Pennac, Tonnino Bennaquista, Thierry Jonquet et bien sûr les livres écrits par mon frère.


J'arrête là cette énumération car je sais que dès que j'aurai "publié" cet article, je m'en voudrai à mort de  tous ceux que j'aime et que je n'ai pas nommés.
Quelques mots du seul manga que j'ai lu et adoré : Hikaru no go qui raconte l'histoire d'un gamin qui devient champion de Go. Mon intérêt pour le jeu de Go n'est bien sûr pas étranger à ce choix...
Quelques best  sellers : Harry Potter (ricanez si vous voulez, moi j'aime), Millenium.
Quelques livres "jeunesse" dont l'excellent "les désastreuses aventures des ophelins Baudelaire", de nombreuses bandes dessinées...
Bon ben je crois qu'on a fait le tour.(vous venez d'échapper à une vingtaine de pages sur le sujet)
Une petite photo de la bibliothèque à peine mieux rangée que la table, et je vais me coucher...avec un livre.
z

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

c'est à vous de réagir ....