dimanche 27 juin 2010

Zoé Shepard / débordés... incompétents...nuisibles ?


27 Juin 2010 , Rédigé par ZigmundPublié dans #Table et divers déboires
"Gloire aux pays où l'on parle, honte aux pays où l'on se tait"(G .Clemenceau)
  
J'ai parlé plusieurs fois du livre de Zoe Shepard  "absolument débordée". J'ai aimé l'humour désabusé de ses chroniques de la vie d'une collectivité locale. Elle y relate des faits consternants ou stupéfiants, concernant certains  élus, certains fonctionnaires. Le livre était une version édulcorée d'un blog aujourd'hui disparu. On est muet devant l'incompétence  ou la désinvolture de ces gens "haut -arrivés" que ce soit  par nos suffrages, la réussite à un concours, ou autre...
La France est un pays extrèmement fertile : on y plante des fonctionnaires et il y pousse des impôts.(G Clemenceau )
   Le livre est donc sorti en librairie sous le  pseudo de Zoe Shepard et les interviews radio se sont déroulés de façon anonyme pour que personne ne puisse reconnaitre la collectivité locale où elle travaillait.Nous avons appris qu'elle est en passe d'être révoquée, ce qui est très grave, pour elle et pour la liberté d'expression dans ce pays.
   Juste avant, nous apprenions  que nos oreilles seraient orphelines de Guillon et de Porte.
j'ai quasi  tenu ma promesse , France inter et ses annonceurs déb... n'entrent plus chez moi, redécouvrez le classique découvrez le "contemporain"(même si vos cheveux se dressent sur votre tête), plongez dans la culture... je sais bien que  France musique et France culture c'est le même groupe mais eux n'ont pas-ou peu ? - de pub.
Ne craignez jamais de vous faire des ennemis ; si vous n'en avez pas, c'est que vous n'avez rien fait. G. Clemenceau).  
   Il parait que la municipalité qui vire Zoé Shepard est une municipalité socialiste... C'est dommage pour eux et pour nous...
   Ont ils réfléchi à une chose simple ?
 -soit le livre de Zoé est une suite de mensonges et dans ce cas personne ne devrait se sentir visé.  
 -soit  ce qu'elle raconte en anonyme  est la vérité et attaquer Zoé c'est reconnaître publiquement que les travers, gaspillages d'argent public  et incompétences décrits sont les leurs.
   On m'opposera le "devoir de réserve" du fonctionnaire : je rappelle que tout était suffisamment anonyme et que des détails ont été modifiés pour empêcher la localisation de cette municipalité.
   Je demande à tous ceux qui ont rencontré Zoé sur internet ou IRL, de lire et diffuser son livre, et pour la défendre, de relayer et d'amplifier l'info, de signer des pétitions...Je lui dois des  rires incrédules. Sa révocation serait la preuve  qu'elle ne mentait pas...
   Mes confrères (médecins mais aussi toutes les professions libérales) ont pour sport favori de railler les fonctionnaires. Zoe Shepard m'a semblé compétente et soucieuse du service public et de l'argent du contribuable.
 Tenez le coup Zoé !
z

mercredi 23 juin 2010

france inter : exil des oreilles





Aujourd'hui dernière chronique de Stéphane Guillon et annonce du départ de Didier Porte.
Cette dernière chronique de Stephane Guillon n'est sans doute pas la meilleure, mais c'est la dernière et je suis à la fois  triste et en colère .
(pas trouvé pour l'instant la dernière chronique de Porte en vidéo...je la mettrai plus tard)
le voici sur BFM TV
Ma principale raison d'écouter France Inter va disparaitre avec ces deux humoristes.
Pendant qu'ils y sont, z'ont qu'à virer Mermet !
L'exil mais où ? les deux radios concurrentes sont inondées de pubs je ne le supporterai pas, surtout les pubs pour les assurances (Cerise de groupmama, numérote tes abattis , tes interventions me donnent des envies de meurtre ! )
Il va donc me rester France Musique dont j'étais fan dans les années septante, ou France Culture.

samedi 19 juin 2010

Je passe mon tour ? deux cabanes, pas plus

 la consigne #111 du défi  m'inspirait mais pour diverses raisons je n'ai pas pu m'y mettre.
    le sujet  était pourtant     engageant  : il s'agissait de parler de cabanes .
    Je n'ai pas d'excuse valable, ni de mot de mes parents, je crois qu'il a manqué le déclic et l'idée, ce n'est pas     bien grave.
    Par contre en me promenant sur la toile, j'ai trouvé quelqu'un qui a  brillament traité le sujet . Ca     s'apelle "les royales aventures de Pepin le bref" .... par  mademoiselle Bille et son quatrième     wagon.
    Et bien sûr,  allez voir les textes des autres défiants     .
    Petite fatigue je passe mon tour je reviendrai bientôt...
    finalement j'ai envoyé in extremis cette participation  :
    deux cabanes( pas plus)
    La maison était vide ou presque. Nous venions d’arriver dans cet appartement tout neuf, situé dans une banlieue     inconnue .
    Nous n’avions que nos valises et ne possédions aucun meuble. Des amis nous avaient prêté les quelques     meubles indispensables : un lit pour mon frère et moi, un autre pour mes parents, une table des chaises et une armoire moche  en bois léger.
    Le seul  luxe rescapé était un grand poste radio à lampes,ultra moderne à l’époque, c’était le seul trésor     qui avait suivi notre exil et égayait nos soirées.
    Nous étions petits, l’armoire très grande trônait vide dans le salon.
    Mon frère et moi avons immédiatement investi l’armoire  pour en faire notre cabane-terrain de jeux.Nos rires     et nos cris résonnaient bizarrement dans le salon si vide.
    Nos parents pas joueurs du tout  ont assez vite récupéré « notre » armoire  pour y     entreposer  nos affaires et nous avons perdu notre seule cabane.
    Je ne me souviens pas avoir construit de cabane, même pas lors de mon passage chez les scouts.
    Par contre, tous les ans, je pars camper du côté des vignes de Jasnières pour des rencontres de taijiquan et bien     qu’ayant horreur du  camping , je n’imagine pas dormir ailleurs que sous ma tente avec autour tous mes amis  venus des quatre coins de l’Europe.On discute beaucoup on dort peu ; de     toutes façons votre  dos vous signale vite que ce genre de jeu n'est plus de votre âge et vos vertèbres se rappellent à votre bon souvenir. Le matin on m'entend clamer sur tous les tons ma     haine du camping.  Comme j’ai souci de mon confort, ma tente cabane a huit places même si j’y dors seul : passé un certain âge, se contorsioner dans une micro tente pour s’habiller ne     me tente pas vraiment, et pour pouvoir tenir debout , huit places c’était la seule solution. Ceci permet d’inviter les amis à se réfugier en cas de pluie  autour d’un café ou d’une bouteille     de Jasnières.
    Conclusion  côté cabanes,  j’ai bien séché, mais  côté alcools     (modérato) ou remontants (licites de préférence) il y aura ce qu’il faut dans ma cabane provisoire grand luxe.
   


mardi 15 juin 2010

racisme ordinaire


15 Juin 2010 , Rédigé par Zigmund
Ils étaient là, une bonne dizaine dans la grande salle d'attente de l'hôpital, venus d'un autre monde.
Ça se passait bien avant que la couleur de votre peau ou vos cheveux crépus, vous oblige à montrer patte blanche à chaque coin de rue.

lundi 14 juin 2010

L'ai je bien descendu ? / éventail


14 Juin 2010 , Rédigé par ZigmundPublié dans #Table et divers déboires
J'étais parti à un petit congrès à Paris, une journée pas plus. 
Les deux jours suivants avaient été réservés pour faire un peu de tourisme .(musée du quai Branly, jardin du Luxembourg, serres du jardin des plantes.)
Dans l'après midi, un peu agacé de n'avoir pas de place dans une salle de cours trop petite, je descends un escalier , la marque d'arête de la première marche manque, et je m'offre un beau vol plané . Comme  je suis du genre "emprunté" dans les escaliers, je tenais la rampe ce qui a amorti la chute...mon genou s'est également offert pour ralentir la chute...
Bon je me suis relevé un peu sonné , habituellement j'aurais lancé crânement un truc du genre "l'ai je bien descendu ?", là j'ai juste rassuré les confrères pressés autour de moi .
Néanmoins le reste de la journée s'est passé en claudiquant, je suis rentré péniblement à mon appartement, et j'ai pu marcher  jusqu'à la pizzeria du coin.
Notre WE tourisme est tombé à l'eau. Retour à l'Escale, installation au lit , ordinateur lecture et rattrapage de sommeil en retard.
Ce matin, je vais mieux, je vais pouvoir aller consulter, mais j'attendrai un peu avant de faire une démonstration d'éventail de combat de ce type.
(vidéo un peu "kitch " j'assume )


z

samedi 12 juin 2010

Dodue Didon drague drôlement Doudou, dis donc...#110

54010889_m_2_

la consigne
Depuis quelque temps,  Didon  Stilbite  tourne autour du géologue bien connu  Doudou Coquimbite ; elle lui a proposé une rencontre amicale autour d'une Margarite.
De fil en aiguille,  la conversation a glissé sur l'équitation.
Sur le dessin, nous voyons Didon qui montre à Doudou comment elle utilisa son soutien gorge pour guider son chameau en plein désert, alors qu'elle était partie à la recherche de roses des sables.
et hop...eïte !  Dans quelques instants,  elle pourra récupérer le diamant que Doudou a volé à Poupoune
moralité : bien malachite ne profite jamais

bibliographie : la grande encyclopédie des minéraux 5rudolpf Dud'a et Lubos Rejl  ( Gründ 1989)

mercredi 9 juin 2010

bibliothèque de vacances


9 Juin 2010 , Rédigé par ZigmundPublié dans #et çà je le classe où ?
En réponse à Joye (et pour ne pas lui laisser un commentaire trop long), je vais vous raconter une fois de plus mon addiction à l'écrit en général et aux livres en particulier.(si le sujet vous intéresse j'en ai déjà parlé là )
Je me suis inscrit à la bibliothèque dans l'espoir d'acheter moins de livres,  lesquels attendent sagement  que je trouve le temps d'y jetter un oeil. Mais cette année je n'ai pas trouvé le temps d'y mettre les pieds et je suis retourné  dans les librairies,  bavant devant les étalages et craquant à chaque fois.
Inutile de vous dire que les libraires aiment me voir tourner dans leur rayons : "Zigmund, votre mission, si vous l'acceptez consiste à passer une heure dans une librairie et ressortir les mains vides ...!"
Quand je réussis c'est soit que j'y ai passé 5 minutes (juste avant la fermeture),  soit que je suis dans un pays étranger dont je  ne maîtrise pas la langue (et encore...j'ai bien failli m'offrir un dictionnaire chinois hébreu à Shanghaï...j'ai résisté en pensant au poids des bagages).(et je regrette finalement...)

    Je prends peu de vacances, (périodes courtes)  mais je pars assez souvent en week end ou en congrès(les congrès ont lieu le vendredi et samedi en général) et mon addiction  s'exprime pleinement et lourdement !
 Un exemple ?
Petit week end à l'ile de Ré pour une fête anniversaire trois livres m'accompagnaient :
Perec (collection bouquins) mon compagnon de toujours, 100 mots pour comprendre les chinois de Cyrille Javary, et la lamentation du prépuce de Shalom Auslander que j'ai bientôt fini.
Depuis des années je déguste aussi à petites doses, l'usage du monde de Nicolas Bouvier ; mon fils m'a prété la consolante d'Anna Gavalda et, bien sûr, j'ai quelques polars en route.
Tout ce petit monde s'entasse près de mon lit , prêt à sauter dans la valise...Je lis moins de livres depuis que j'ai internet  et ça c'est entièrement de votre faute : il y a des bijoux à glaner chez les défiants du samedi, et des trésors dans vos blogs.
Je vous laisse, j'ai encore un congrès sur le feu et je file faire la valise pour le week end ...trois livres maxi, faut être raisonnable ! 
z

samedi 5 juin 2010

Gynécée

img015en réponse à la consigne #109 du défi du samedi  

gynécée

    


 Des collections, j’en ai une collection…les livres (mais ça, c’est plutôt une maladie), les toupies,(trop enfantin), les recettes de cuisine aphrodisiaques, (drôle mais faussement prometteur), les perles et nuisances involontaires de mes patients qu'avec quelques confrères, je répertorie sournoisement(souvent trop technique)…Alors il a fallu choisir et c’est finalement Mozart qui m’a soufflé l’idée…