lundi 30 août 2010

désert numérique, pluie et chocolat


30 Août 2010 , Rédigé par ZigmundPublié dans #vacances

Une semaine en Bretagne sud
Nous avons laissé nos chats mais passé du temps devant ce chocolatier de Quimper et avons craqué pour quelques friandises. Il pleuvait sur la ville, seuls les chocolats du chat bleu pouvaient nous remonter le moral.






Jamais vu de connexion internet aussi galère, pour dix minutes de connexion, il me fallait monter au grenier et rester zen... Me voilà fâché à mort avec or*nge et sa clé 3G et leur service après vente que je vous déconseille chaudement. J'aurais aimé utiliser ce matériel de trépanation sur les nuls qui m'ont balladé pendant des heures avant de m'annoncer que j'étais dans un "no internet land".   
  Il y a eu la belle rencontre avec Berthoise à Port Louis, deux ans après notre premier contact sur internet. Une belle journée de ballades malgré le temps gris, avec  des rires, des échanges.Elle nous a fait découvrir l'impressionnante  barre d'Ethel ... puis Saint Cado. Mettre sa tête dans une petite niche de cette église contribuerait à vous rendre l'audition. Je n'ai passé que la main dans la niche."Pour le rythme, Saint Cado ne peut rien..."a dit Berthoise en riant.
  
Pour oublier la grisaille, nous avons revu les alignements et la table des marchands(j'ai décidé de mettre le s mais souvent il est absent), une promenade sur le port de Saint Goustan et une halte chez ce chocolatier, grand  dealer de kouign aman (et là, on met un s ?) Le soleil n'est revenu que le dernier jour :  Myriam nous a accueillis au "petit Chantier" pour un repas de fruits de mer face au Golfe.
                     Retour à l'Escale où Zigmund chat nous a reproché notre absence et où nous avons partagé les délicieux  galets chocolats restants...  

samedi 21 août 2010

en 2018 ...fermez le ban






En 2018,  bientôt ... fermez le ban !
  la consigne
En 2018, ces arbres sans aucun intérêt commercial auront enfin disparu.
Une fois qu’ils seront coupés(et les lauriers aussi) nous pourrons licencier les trois jardiniers  qui devaient ramasser les feuilles et nettoyer les allées du parc. Un robot avec K*rcher intégré permettra que le revêtement reste beau et propre.
En 2018, le parking du fast food aura enfin pris la place de cette partie du jardin : qui regrettera ces sièges qu’il fallait repeindre régulièrement à force d’accueillir les fesses des mémères  à chien chien ou des « cas soc » à gros chien ?
En 2018, les animaux seront interdits dans la ville et les vieilles dames rejoindront leur place dans la maison de retraite «  les petits pas » prévue au bout du parking du centre commercial près des  pompes  à essence, et la prison mitoyenne accueillera les délinquants. Des caméras seront installées à cet endroit pour surveiller cette partie de la zone industrielle.
En 2018, la zone commerciale qui verra le jour à la place du jardin des plantes sera bien plus utile que cet îlot de verdure sale.
En 2018, seuls quelques écologistes  attardés  et chevelus regretteront ce jardin public et ces grands arbres, ces allées sales (pleines des  feuilles des arbres …beurk ! ) . S'ils veulent faire dans la nostalgie, qu’ils se contentent de mettre cette photo  en fond d’écran sur leur ordinateur.
Néanmoins, nous leur conseillons la discrétion car en 2018, la loi  anti opposition permettra de remplir la prison en toute légalité.
 En 2018, vous n’aurez même plus besoin d’aller voter il vous suffira d’aller à l’hypermarché et de valider votre carte vitale consommation.
En 2018, notre cité sera devenue un pôle d'attraction pour les investisseurs et un exemple pour nos voisins. les travaux ont déjà commencé...ZI

mercredi 18 août 2010

casse tête internet et familial


18 Août 2010 , Rédigé par ZigmundPublié dans #Table et divers déboires
J'avais fini par renoncer-...
 Pendant des années j'avais tenté de convaincre mes parents de se brancher sur internet.
Bien qu'en bonne santé compte tenu de leur âge, ils sont quand même moins vaillants pour voyager ; mon papa sait  à peu près manipuler un ordinateur. 
La télé n'ést pas la meilleure  ouverture sur le monde, et  je leur avais fait miroiter la possibilité de discuter en vidéo via sk*pe avec leur frères et soeurs lointains.
Tous ces arguments avaient été balayés d'un revers de main, et je m'étais consolé en me disant qu'ils ne liraient jamais ce blog et ignoreraient tout de l'état de ma table.
 Et voilà que ma maman à moi me demande de m'occuper du branchement internet de l'appartement et de la conseiller pour l'achat d'un ordi portable.à installer dans la chambre d'amis.
Et là les ennuis commencent :
-mon papa pointe son nez en disant  que lui ne veut pas internet chez lui,
-il ajoute qu'il est inutile d'acheter un autre ordinateur que celui qui est dans son bureau (déjà configuré, par un "djeun's " technicien).
-pour faire plaisir à mon papa j'emmène ma maman devant l'ordinateur du bureau et lui explique en douce où on peut installer une "box" sans déranger personne.
-là c'est ma maman qui crise en me montrant le bureau sur lequel trône l'ordi portable familial( plutôt paternel) : elle me montre les trois crayons qui traînent sur des dossiers extrêmement bien rangés et me dit que jamais elle n'acceptera de rester dans un tel désordre. Voulant ménager son coeur je passe sous silence l'état de ma table et me contente de marmonner ...
-bon, pour l'ordi supplémentaire on verra,  je devrais réussir à leur en faire acheter un nouveau.
-et maintenant avec Jako-mon fils- (une fois les parents expédiés devant la télé), nous étudions(discrètement ) le problème du branchement .
En préalable, disons  que mes parents sont tous les deux  maniaques de l'ordre :  le moindre papier qui traine est une agression,la plus petite toile d'araignée devient  une affaire d'état,  tout est à sa place, fleurs et animaux sont une incongruité source de saletés. Le résultat est  beau, propre, mais la vie est ailleurs. Ils se doutent que je milite en sens inverse mais ils ne savent pas à quel point.
Donc le branchement
-si on choisit or*nge ou un système avec box faut installer ça dans le bureau de mon père là où se trouve la seule prise téléphone accessible moyennant un câblage un peu compliqué(car la prise téléphone est coincée derrière une bibliothèque quasi inamovible) et dans ce cas quid de la ligne téléphonique et de leur numéro de tel hein ?
-et si on choisit le câble,  d'accord point de box disgracieuse sur la bibliothèque et de problème de raccord téléphone mais quelques trous dans la tapisserie toute neuve du couloir et un câble ("nid à poussière")qui courra sur les plinthes ou le long des boiseries. On va droit à l'affrontement ...
-la troisième voie probablement très chère est la clé avec abonnement ...(j'avais pensé, histoire de faire tester la chose à ma maman lui préter ma clé 3G ou demander à partager temporairement  le réseau d'un voisin branché...(hauts cris)
Il est évident que si je laisse pourrir l'affaire, je décevrai ma maman ...
Il est évident que toutes mes réflexions quant à ce branchement internet irritent mon papa .
Si vous avez une solution je suis preneur...
D'avance merci !
z

dimanche 8 août 2010

opera...déjà fini !


8 Août 2010 , Rédigé par ZigmundPublié dans #bonheurs divers
    


Ce billet est parti tard dans la nuit
au matin je découvre que ma blog amie joye a semé des cadeaux pour moi sur son blog  
et chez nos amis défiants du samedi  ( dans les commentaires de mon texte)  .
Alors pour la remercier je lui dédie ces trois videos d'opéra (plus une en dessin animé sur  mon compte fesse bouc) et cet article ...je crois qu'elle aime l'opera.Merci à toi  Joye   

                         l'opéra vient de replier son nouveau chapiteau jusqu'à l'année prochaine.
Nos trois invitées, Rosie (mezzo soprano) Susan  (soprano)et Wendy  (flûtiste), ont laissé un  vide et  l'Escale a plongé dans un certain silence.
Il y a eu d'abord Rigoletto
Puis  Jules César en Egypte de Haendel, un véritable bonheur  où ("notre") Susan incarnait une superbe Cléopatre gaie et délurée.
Pendant l'entracte nous  pique niquons dans le parc. Le pique nique de cet opéra s'est terminé par un beau "sauve qui peut"(sauve qui pleut) il y a eu très un gros orage nous nous sommes réfugiés tous trempés sous le chapiteau( notre bouteille de Saumur brut a pris la flotte).
Le spectacle a repris en retard devant un public grelottant et tentant de sécher sur pied. Mais aucun regret cet opéra de  Haendel était très beau et superbement interprété.
les videos que je vous mets sont  un brin déjantées côté mise en scène mais j'aime bien l'interprétation.




   
Enfin le troisième opéra c'était mon préféré, celui dont je ne peux parler qu'avec des superlatifs exagérés .Mais mon opera préféré mérite un article exclusif ...un jour
quant aux videos de la flûte enchantée, je serais capable de reproduire la plupart de celles de you tube


Celle ci que j'avais choisie (en l'absence d'une avec " mise en scène maçonnique")alliait une interprétation correcte et une mise en scène originale évoquant la république et ses principes liberté-égalité -fraternité.(malheureusement elle a disparu de you tube donc je la remplace par celle ci)
J'ai comme l'impression que nos dirigeants souhaiteraient  balayer d'un revers ces trois mots...
Nos trois amies musiciennes nous ont confectionné un tajine "de la mort qui tue"( For you three, I  translate  :"de la mort qui tue" çà veut dire "excellent, wonderfull and all this sort of things ! ) puis, après le repas, nous avons chanté west side story et gershvin .
Après le dernier spectacle, nous nous sommes retrouvés au bistro qui n'avait jamais vu autant d'étrangers, la bière a coulé à flots et nous avons discuté tard dans la nuit avec  chanteurs et  musiciens.
z

samedi 7 août 2010

Entourloupette

   
la consigne (Defi #2
Faire un poeme avec 10 rimes en 'pete'... *sourire*)
Entourloupette

Vautré  sur la carpette
Me vl’a un peu pompette
Le joueur de trompette.
M’ a chouré ma choupette
Ce nullard, cette lopette
Qu’a même pas une pepette
L’a laissé sa jupette
Et aussi sa houpette
Adieu les galipettes
Tintin pour mes roupettes.