mercredi 26 janvier 2011

Cadeau virtuel cadeau réel


26 Janvier 2011 , Rédigé par ZigmundPublié dans #bonheurs divers
ce n'est pas  vraiment  un article
pour ceux (nombreux) qui n'ont pu voir l'expo Monet au Grand Palais
pour redonner le sourire à Pa at Ma Zigmund
et pour ceux et celles qui sont passés ici, silencieusement ou  pour un petit mot d'encouragement.
Un petit groupe d' anglophones apprenant le français et quelques français se sont retrouvés chez le boulanger pour découvrir la fabrication du pain et apprendre quelques mots techniques à ce sujet.
   
Nous avons vu les  baguettes que nous avions mises en forme  dorer progressivement sous nos yeux avec une odeur !!!              ---------
  Nous sommes repartis avec nos oeuvres . La voiture est encore imprégnée de l'odeur du pain chaud 
un délice !
un grand merci à notre amie d'avoir organisé cette rencontre franco anglaise(+ néerlandaise) autour du pain et d'un partage de galette des rois.
Approchez ! humez cette odeur du pain qui sort du four , c'est cadeau !

lundi 24 janvier 2011

un peu d'ophtalmologie en images


24 Janvier 2011 , Rédigé par ZigmundPublié dans #oeil et regard
Depuis les problèmes de santé de ma zigmund, mon retour au travail le lundi  me distrait et m'est bénéfique.
Ma zigmund va mieux mais c'est loin d'être gagné.
De mon côté je me laisse toujours séduire par les beautés glanées ça et là dans les yeux de mes patients et j'ai décidé de temps en temps de vous en faire profiter.
De très belles images (bien plus belles que les miennes : mon confrère a un appareil photo plus performant) sont visibles sur le site "beautiful ophtalmolgy".
Ceci est un synchisis
j'en ai déjà montré l'an dernier. ces paillettes dans la pupille gènent rarement la vision.elles peuvent être en rapport avec un taux élevé de cholestérol. souvent c'est juste joli et ça gène pourt voir le fond d'oeil.
et là c'est une cataracte assez "mûre "pour être opérée.(il n'y a pas d'autre solution)

    et enfin voici le résultat de l'opération  après pose d'un implant( l'implant c'est ce  qu'on voit dans la pupille)je n'opère pas mais après beaucoup d'années de travail je suis toujours séduit par ce type de résultat.
si vous voyez dans la pupille de quelqu'un un reflet changeant comme quelque chose qui remue (pas d'inquiétude ça tient bien !) c'est un implant.
     
je pensais vous parler un jour du glaucome (qui est ma "sur spécialité" préférée)  mais un site vient de naitre qui y est consacré
http://www.leglaucome.fr/

samedi 22 janvier 2011

une page de pub




Je n'ai pas oublié Stephane Guillon
ce n'est pas vraiment de la pub c'est plutôt du copinage.
j'espère qu'un jour je pourrai voir  son spectacle
une mention particulière pour la dernière minute avec l'allusion à la presbytie qui me met de bonne humeur ce matin.
deconnexion probable pour le WE
bon WE tous

jeudi 20 janvier 2011

ciel dégagé


20 Janvier 2011 , Rédigé par ZigmundPublié dans #around l'escale
Merci à tous ceux qui m'ont exprimé leur soutien pendant la maladie de maman zigmund.
Son état s'est amélioré et même si ce n'est pas gagné, les nouvelles sont bien meilleures.
J'ai passé cinq heures hier assis désespéré hagard devant ma DADS ; les gens de la hotline, finalement assez sympas, m'ont aidé et l'une des intervenantes, à qui je disais mon desespoir, m'a même souhaité bon courage.
Donc au bout des cinq heures la chose était  prête à partir validée...et en route vers de nouvelles aventures !
Il me reste néanmoins un super bout de compta et beaucoup de choses en retard :
-un nouvel an chinois à préparer année du lapin ou du chat ; je ne suis pas tout seul  sur ce coup là mais  je sèche lamentablement sur la partie qui m'incombe (idée de spectacle associant le lapin et le taichi chuan )et la fiesta est le 5 février autant dire demain...
-mes voeux de nouvel an et réponses aux cartes de voeux reçues.
-WE prochain prévu pour fêter un anniversaire en famille et bien sûr visite en fin de WE à maman zigmund.

Pendant ces quelques jours j'ai passé beaucoup de temps sur les blogs des confrères et consoeurs pour essayer de comprendre l'affaire du mediator.
Commencent à s'exprimer aussi des avis différents quant au dépistage du cancer de la prostate qui ne sauverait pas tant de vies que ça.
si le sujet vous interesse lisez ce qu'écrit Jaddo
à la campagne des urologues pour ce dépistage, des médecins généralistes répondent par le doute et la blogosphère médicale s'agite et se divise. si le sujet vous intéresse  :
Voilà, merci encore à tous pour vos marques d'amitié.

dimanche 16 janvier 2011

entre deux eaux


-----------peut être bien que j'aurais du écouter Adrienne et Berthoise qui disaient "n'y vas pas !"
bien sûr j'y suis allé ne serait ce que pour soutenir le moral de papa zigmund.
silence...  silences "j'enrage après le silence" chantait Atahualpa Yupanqui.
mais le silence est la seule réponse que j'ai trouvé face aux moments difficiles.
maman zigmund est bien soignée, disons  dans les limites des possibles de la médecine. Son  moral est bas, très bas, peut être un peu meilleur en mon absence.
J'essaie de me souvenir de mes cours de cardiologie, ça faisait 30 ans au moins que je n'avais pas scruté un électro cardiogramme comme ça. déjà quand j'étais jeune, je regardais ça de loin en murmurant "m'en fous, je veux être ophtalmo". bon ben disons que là je regrette, parce que j'ai du mal à suivre (mais je crains que les médecins qui soignent ma maman ne suivent pas beaucoup plus).
A la télé, il y avait un reportage sur les chauffeurs de camions qui empruntent au péril de leur vie le chemin de la mort (el camino de la muerte) en Bolivie.----
De la fenêtre de la clinique assez luxueuse, le long de la voie ferrée il y a un petit campement de Roms (qui a échappé à la vigilance des autorités cet été) étrangers, avec des caravanes extrèmement miteuses.

Alors, je me dis  que même si nous sommes inquiets, nous avons beaucoup de chance d'être là, avec une chambre chauffée,  des soins médicaux.
Je me dis que pendant que d'autres risquent leur vie pour 140$ par mois sur la route des Andes pour donner un avenir meilleur à leurs enfants, et que des Roms vivent  dans une misère noire, maman zigmund se plaint de la couleur de sa chemise de nuit ou trouve la force de regarder d'un air méprisant mon blouson. C'est ainsi qu'elle exprime  sa fatigue et son angoisse  face à la maladie.
Papa zigmund tient assez bien le coup et arrive à se souvenir qu'il n'était pas un malade facile.
Je suis donc  rentré avec un moral dans les chaussettes.
Le long de l'autoroute du retour, seul au monde, trottinait  un chaton roux comme notre Elvis quand il a demandé l'asile à l'Escale.J'ai espéré que ce chaton avait une maison et qu'il y retournait simplement  après une petite fugue...   
Chers amis(es) internautes qui passez ici, vos conseils et même vos silences me font chaud au coeur.
Malgré vos conseils, je retournerai voir maman zigmund.
L'air de Sarastro dans la flûte enchantée lui est destiné, pour apaiser sa souffrance, je sais qu'elle ne l'entendra pas ...au moins j'aurai essayé.
Pardon si je plombe l'ambiance avec ce post.
     Et maintenant il est temps de se vider le cerveau, et pour ça je ne connais pas mieux que la compta et la DADS. (ou une partie de go sur internet ...mais ça ne serait vraiment pas raisonnable :-))
z

mercredi 12 janvier 2011

pause ...la suite


12 Janvier 2011 , Rédigé par ZigmundPublié dans #Table et divers déboires
la pause -relative - est bien sûr pour ce blog
parce qu'IRL c'est plutôt la course
mon boulot  : à croire que tous les patients se sont donnés le mot
ils me prennent un temps fou :  certains insèrent un commentaire entre chaque lettre de l'optotype.
parfois, je me dis que le taichi m'a vraiment appris la patience.
Quand ils m"agacent vraiment , incapables qu'ils sont de différencier deux verres, je leur propose de tirer leur verre de lunettes à pile ou face.
Une "groseille"(1) est entrée dans mon cabinet : "ça fait trois mois que mes yeux me brûlent" le bonjour était en option.
Un autre a battu un record de lenteur pour lire mon tableau, j'ai failli m'endormir et j'ai ri jaune (intérieurement) quand il a ajouté en trainant sur chaque mot, comme s"il dormait lui aussi ; "c'est que je suis un nerveux moi !" 
je finis donc super tard malgré mes consultations espacées tous les quart d'heure.
Sur moi plane l'ombre du DADS(2) une monstruosité administrative qu'on remplit tous les ans, chaque case de ce formulaire demande des recherches dans les fichiers comptables. pour l'instant  je n'arrive même pas à rentrer dans le serveur.
Et puis bien sûr il y a la santé de maman zigmund, stationnaire peut être un léger mieux ... Maman Zigmund n'est pas une malade facile  ou docile, c'est un euphémisme.
Elle est fatiguée, réellement, mes appels téléphoniques pourtant mesurés( 5 minutes, une fois par jour vers 18h) la fatiguent, l'idée que je pourrais venir la voir la fatigue, d'ailleurs elle ne le souhaite pas, dit elle.
J'ai donc pour ce WE le choix entre régler son compte une bonne fois pour toutes à cette compta et à ce DADS (avec la satisfaction du devoir accompli et la mauvaise conscience d'avoir laissé  papa  zigmund affronter seul les sautes d'humeur de maman zigmund), ou passer quelques heures sur la route, procrastiner les urgences et me faire recevoir comme un empécheur de souffrir en rond.
Mes passages sur internet m'aident à supporter les choses difficiles mais ça n'arrange pas le retard accumulé qui m'empêche de dormir.
Pour me changer les idées, après ma vacation au CHU, je suis allé à une réunion professionnelle  organisée par un labo pour la sortie d'un collyre. Daniel, le nouveau  patron de l'hopital  est venu discuter avec moi ...et m'a proposé de faire un topo, sujet libre. Refuser est bien sûr exclus. Bien sûr ça flatte mon égo mais il va falloir caser ça en plus du reste...
Quant à la consigne du défi du samedi, pas le choix, je passe encore mon tour.
Allez, juste une petite partie de go sur internet avant un sommeil réparateur.

(1) spécial pour joye au cas où elle ne connaisse pas : une "groseille" vient du film "la vie est un long fleuve tranquille  qui mèle le destin de deux familles que tout oppose les Groseille pauvres et cas soc' et les Le Quesnoy riches et bien pensants 
(2) le DADS = données annuelles des salaires  dit simplifié est une liasse de renseignements sur les salaires et cotisations sociales. long et très chiant et en cas de problème hot line surbookée.

vendredi 7 janvier 2011

jeu de dupes

    Mes soucis continuent et je n'avais pas l'intention de revenir si vite ici.
    néanmoins la consigne #131 du défi me trottait dans la tête

   

    Défi #131  

    Copie_de_MOTS__10_      
    Votre enfant a reçu en cadeau un "Jeu de mots". MAIS ..... Il n'y avait pas de règle du jeu dans le     coffret.  
    A vous d'inventer la règle du jeu puis de la mettre en application en utilisant les 10 mots proposés.  
    Non, non on ne peut pas reporter le   jeu chez le marchand !!!  

    la colère du moment contre la carte verte a fait le reste.  
    Bien sûr, j'avais dans l'idée un truc rigolo et sympa style time's up, mais en ce moment je n'ai pas le coeur à rire,     parce que malgré ma présence ici je suis inquiet pour maman zigmund.  
    J'ignore si les défiants accepteront ce pamphlet peu consensuel qui est une forme de réponse à la     consigne.  
    jeu de dupes 

    Pris en otage depuis le premier janvier 2011 par un cyclope, (qui par définition ne     voit que d'un oeil) je me vois obligé d'accepter votre jeu et de télé transmettre.
    Vous m'avez suffisamment menacé :  si je continue à jouer les Don Quichotte, et à regarder d'un oeil torve la jolie carte verte dite VITALE que me tend le     malade, je risque, non pas la suspension(quand même pas) mais je serai considéré comme un roi malfaisant , un moloch en quelque sorte.
    Cette décision  masque à grand peine  le désir de la caisse primaire d'assurance maladie d'envoyer les petites     mains qui géraient nos feuilles de soin papier faire le pied de grue au rez de chaussée du pöle emploi puis pourquoi pas de délocaliser la gestion     informatique.
    J'ai étudié la règle du jeu avec soin dans l'espoir de trouver une faille dans cette fortification administrative. Mes     collègues rentrés dans le jeu de bonne grâce me traitent de martien ou d'Atlante.
    J'ai donc reçu cette sal*perie de fer à repasser à double fente qui va me faire rentrer dans le rang. Je sais déjà que ça va me prendre un temps fou, que je vais     payer cher cette chaine qui m'attache et que ce n'est pas le pourboire minable que me versera la sécu en retour qui calmera ma colère.(c'est comme si mon banquier me prenait des sous sur chaque     remise de chèques).
    Lorsque j'étais étudiant, je croyais devenir médecin et voilà qu'aujourd'hui j'ai l'intuition que   je vais payer pour faire le travail de     bureautiers  que vous allez licencier.
    Dame Sécu, votre jeu ne me fait pas du tout  rigoler, et si ça avait été autorisé je me serais offert un beau retour à l'envoyeur.  

    hors défi et pour les médecins qui passeraient par là j'ai du mal à comprendre comment nos syndicats ont pu accepter un tel dictat liberticide et avec quelle contre     partie.  
    autre coup de colère pendant qu'on y est : le soutien au Docteur Tarpin  avec ce site et   cette     video  
   
 
   
 
   

dimanche 2 janvier 2011

mode pause en vue ?



Gros soucis à l'horizon pour les jours à venir...
Cette fois ci c'est maman zigmund qui est malade.
Le retard pris sur la comptabilité et l'administratif est monstrueux. Madame URSSAF et ses potes pôle emploi et vauban me demandent des comptes.
Des bordereaux avec  chiffres et taux peuplent mes rêves, ou plus excactement mes cauchemars.
J'ai reçu le "fer à repasser " vendu deux fois son prix : la sal*perie de bidule qui doit me servir à télétransmettre, il va falloir une journée pour comprendre comment ça marche. Les arbres  sont contents : plus de feuilles de soins papier, madame CPAM est contente : elle va pouvoir licencier ou ne pas remplacer la pauvre bureautière qui gérait mes feuilles de soin papier.  
Préoccupé par l'état de santé de ma maman, je n'ai même pas l'énergie d''exprimer ma colère d'avoir du céder à ce dictat.
Je ne serai  donc pas très présent  dans les jours à venir et si je passe chez vous pour me détendre ou prendre de vos nouvelles je serai souvent silencieux.
la consigne #131 me trotte dans la tête même si je ne sais pas si je pourrai y répondre.
Cette année 2011 commence donc  pour moi sous le signe "pas terrible".
Je vous souhaite à vous qui me faites l'honneur et le plaisir de passer me lire une belle et heureuse année, pleine de grandes joies et de petits bonheurs, une bonne santé et des yeux en bon état, des découvertes et des émerveillements, des rires et des sourires.