vendredi 2 décembre 2011

mignonne allons voir si la ronze ...

Non point ici de jolie poésie... Il s'agit d'une voiture.
Je me dois d'avouer un penchant pervers et malsain pour les caisses pourries.

Cette R11 m'a plu immédiatement. Nous avions besoin d'un véhicule de secours. Cette voiture avait appartenu, à une dame âgée, qui l'avait bichonnée, puis offert à son neveu. Mais le d'jeun's en question honteux de rouler dans cette antiquité, l'avait quelque peu cabossée.
Brassens, dans sa chanson Don Juan  déclare :"cette fille est trop vilaine il me la faut"
 
 
J'ai donc acheté cette R11 pour quelques centaines d'euros.
Les Escalators y compris Gabrielle, ont poussé les hauts cris et déclaré préférer la marche à pied à la honte de se montrer au volant de cette antiquité d'un quart de siècle.
Il faut dire que la couleur indéfinissable de la chose ne jouait pas en sa faveur  : crème caramel ? orange ? beigeasse ? (personne n'avait jamais imaginé de nom pour cette couleur).
  Il arrivait à la demoiselle de faire quelques caprices au démarrage, elle buvait beaucoup d'essence, d'ailleurs elle sentait l'essence.( elle a échappé de justesse au surnom  : l'empire des sens").
Point d'électronique source de pannes idiotes, un moteur basique facile à bricoler, la bête était faite pour durer...
La Ronze sortait peu de son  garage protecteur,  juste pour dépanner, ou pour les vacances...
Récemment , alors qu'elle se tenait sagement en stationnement régulier devant la maison, une voiture conduite par un distrait lui a foncé dessus.
Voilà ma Ronze un peu cabossée.
En assurés civilisés nous avons conjointement constaté les dégâts et rempli un constat amiable.
Miss Ronze est donc partie chez le garagiste  pour attendre le verdict de l'expert.
Je viens de recevoir la lettre de celui ci 4 feuillets où il déclare que la réparation dépasse la valeur de la voiture, où il envisage de faire enlever ma voiture pour une casse à l'autre bout du pays pour éviter les frais de gardiennage, et demande au cas où je m'obstinerais à faire réparer, à faire une contre visite facturée 200€ .(il a déjà encaissé 100€ pour une première expertise qui lui a pris cinq bonnes minutes : aile froissée et feu arrière cassé)
(nous remarquerons au passage le hiatus entre les honoraires de ce  bienfaiteur de l'humanité et ceux d'un médecin secteur 1)
Encore heureux que je ne sois pas en tort !
Et si cette voiture avait été celle d'un Smicard ou d'un chômeur, comment retrouver une voiture qui roule à moins de 500€ ?
Euh comment dire ?  Chère Poupoune, vous qui savez si bien faire disparaître les fâcheux, votre prix sera le mien ...
car j'ai peur de manquer de patience pour attendre le Grand Soir,  quand on pendra les derniers  assureurs avec les tripes des derniers traders.
Je n'ai pas encore appelé l'expert pour lui dire ma façon de penser ...oui, je sais la colère mène du côté obscur de la Force...


mais quand même !!! une voiture presque neuve !!!

Epilogue : je regrette de ne pas avoir fait appel à un tueur à gages : en effet la voiture a été envoyée  chez le casseur grâce à une complicité entre le garagiste et l'assureur et ce avant même que je ne signe l'accord pour la vente et avant que je ne puisse récupérer mes affaires personnelles.
j'ai changé d'assureur et de garagiste ...  




  (merci à bastet center gifs)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

c'est à vous de réagir ....