dimanche 30 décembre 2012

un peu de vrac

C'est sur un post musical que je souhaite finir cette année 2012
Non pas de rétrospective je laisse ça aux journalistes.
C'est juste que j'aime cette musique que je viens de découvrir  bien sûr je connais Philip Glass et Ravi Shankar et je suis assez fan mais j'ignorais la rencontre des deux.
Cette seule évocation de Ravi Shankar a  beaucoup ému un de mes copains, qui est parti au loin, dans un coin du monde pas très calme. Silence radio de son côté j'espère que tout va bien pour lui.
S'il me lit, il sera content de découvrir cette oeuvre. 
   
Et puis je découvre ce mini conte de Noel de Boulet (je l'avoue je passe rarement chez lui parce que mes yeux me trahissent un peu et qu'il m'est impossible de déchiffrer certaines de ses planches sur  Mouloud mon "Niphone".
J'avoue que le moral est un peu bas en cette fin d'année et que le post  très juste de Boulet n'aidera pas.
Je sors d'une journée complète de compta annuelle (avec le blocage des honoraires les gains sont à la baisse, celui qui me traite de #nanti prend mon poing dans la g...) 
Depuis deux jours je suis sans nouvelles d'une patiente pour qui je m'angoisse carrément et je n'arrive pas à la joindre.De sombres scénarios (ou scenari) me trottent dans la tête...
Il y a également une amie qui vient de faire un choix de vie inquiétant.(autre angoisse)
Il y a mes deux fils qui sont rongés par un problème perso sur lequel je n'ai aucun pouvoir.
Il y a  Ma Zigmund, mon oncle Abraham et ma cousine Myriam en petite forme, pour ne citer qu'eux.  
J'aurais voulu aller passer plus de temps avec Pa et Ma Zigmund mais rien n'est simple, alors je téléphone et nous échangeons les banalités d'usage.  
Même si la fameuse Table est rangée, je mesure ce qu'il  me reste à faire d'ici mon retour au travail, et cette pause n'a pas le gout  des vacances.
Bon il est temps que je clôture ce billet, inutile de vous plomber l'ambiance...
Parlons d'autre chose
Sat et El (mon fils et sa compagne) ont emménagé à l'Escale pour quelques mois avec leurs chats Jean Bémol et Gris : nous essayons d'éviter les rencontres dans l'escalier car Zigmund chat est un brin caractériel ... animation garantie  parfois la nuit parce que Jean Bémol sait ouvrir la porte qui conduit à l'escalier 
Nos enfants m'ont offert un cerf volant à deux manettes je vais tenter d'être à la hauteur et j'espère que j saurai le manipuler sans provoquer les sarcasmes de Gabrielle qui raille régulièrement ms "inutiles pas volants" et une amie m'a offert ce casse tête prise de tête qui me plait beaucoup. Le remontage s'est fait avec la solution  mais j'ai l'intention d'essayer sans regarder la photo...




je me dis que ce puzzle est un peu à l'image de ma vie et de celle de mon entourage.



samedi 29 décembre 2012

la Table et caetera ! entre deux fêtes

    Chaque année, à cette époque, je m'offre quelques vacances , ou plutôt quelques jours sans(consultations).

Le but est de gérer tout ce qui attend depuis l'an dernier, de se reposer, d'accepter quelques consultations cool, ( kevin welcome ! ) et bien sûr de  voir les urgences.(puisqu'en contrepartie de mes vacances scandaleuses, j'accepte d'être d'astreinte tout le temps.)
D'abord, il faut mettre à jour  la compta, ce qui permet de savoir si on aura de quoi nourrir son banquier, ou s'il faut rajouter quelques consultations pour rester à flots.
Là se pose un problème métaphysique (du même style que l'oeuf et la poule) :  faut il d'abord ranger la table pour avoir place nette pour la compta, ou vider la table avec le risque d'attaquer la compta trop tard ? d'abord Charybde ou d'abord Scylla ?

Pour compliquer le tout, Zigmund chat s'installe sur la table et surtout sur les papiers officiels, lesquels se retrouvent tachés et terreux. J'ai vainement tenté de le convaincre de se mettre sur un coussin  toujours sur la table, il n'a pas aimé  et j'ai abandonné.
(Je ne me plains pas : Elvis qui a un faible pour Gabrielle  saute directement sur le clavier de l'ordinateur ce qui est toujours apprécié ! )
Je rumine la liste des choses urgentes à faire, je refuse de l'écrire complètement ça va me démoraliser...
Sur les 3 ordinateurs portables que j'utilise, aucun ne marche correctement
-celui de mon cabinet , se met parfois à afficher la moitié de l'écran
- les deux autres hocquettent puis s'éteignent  à la moindre contrariété ;  l'un encore sous garantie a refusé de se rallumer ...et il faut que je plonge dans les factures pour retrouver la garantie...

-ah et puis il y a la pourriture de saloperie de télétrans que je vais devoir mettre en place pour éviter une forme de déconventionnement  Et là, c'est la grosse prise de tête, informatique, internetteuse, matérielle, ce qui bride encore plus ma motivation. La sécu va enfin pouvoir licencier la pauvre fille qui gérait mes feuilles de soin et selon ma première estimation,  cette "modernisation obligatoire" avoisine déjà pour moi les 2500€. Dire que je suis enragé est un doux euphémisme et je regrette de n'avoir aucun talent de hacker.
(mais j'entends déjà l'ami Walrus sourire de mes colères ...oui le sourire de Walrus est audible :-)) et les autres blogamis demander une photo(récente) de la table avant et après. Patience ce sera fait ...)
Tiens, pour me distraire du rangement j'ai trouvé (chez Walrus) un pretexte : je vais jouer au jeu de Janescka 
"j'ai enfilé ma veste et je suis parti à travers la bourgade déserte.Partout la lumière bleue tombait par les fenêtres à petit bois.Une mobylette de temps à autre, une voiture qui roulait trop vite, puis à nouveau le silence."
Je n'ai pas triché* et ça va être dur pour vous de trouver le titre du livre récent et  assez apprécié.
Et puis j'ai une consigne à honorer pour le  défi du samedi et une autre pour  mot image citation ; j'y réfléchis mais c'est pas gagné ...Si vous avez du temps lancez vous dans l'aventure.

Il va falloir vérifier et emballer les derniers cadeaux, aider à la décoration du  ficus de Noël. (point de sapin à l'Escale)
 Bon, j'ai compris, je retourne au rangement  et à la compta. et je reviens avec les photos de la table  et d'autres illusions d'optique.
 
Enjoy ! 

 
 
*j'ai bien éjecté les 5 premières phrases de la page 123 et copié les 3 suivantes. juste avant et après il y avait un nom de personnage super indice
z

vendredi 28 décembre 2012

le moelleux noisette pistache

Je sors de l'hôpital pour ma pause de midi, j'ai ma table réservée dans un petit restau juste à côté, je suis un peu en retard. Pourvu qu'il reste du gâteau noisettes  pistache !...

lundi 24 décembre 2012

avant et après l'effort

A l'escale nous sommes de grands malades : par exemple nous sommes fans de ce truc  trouvé sur internet il y a longtemps  l'orchestre symphonique de Noël qui nous fait toujours marrer autant. J'ai appris la basse du bidule au basson et chaque fois que je la joue en orchestre je revois ces rennes.



Je me remets péniblement du rangement de la Table que j'ai terminé à 2 heures du mat
voici les photos non truquées :
avant :  

et après : 
et  pour être honnête voici l'environnement :  avec chat décoratif.

Avant de filer en cuisine,  je termine par ces deux petites videos pour vous souhaiter un joyeux Noël 
cette chanson qui me rappelle mon jeune temps  je ne sais pas ce que ça raconte  je suppose que malgré la musique enjouée le thème n'est pas très gai
et cette video (publicitaire) transmise  par Anne 66 que nous aimons beaucoup 
Bon Noël à tous ! 
 z

samedi 22 décembre 2012

casus belli

 
Je voudrais dire mes colères  mais je n'ai pas le talent de  Christian Lehmann ni  celui de Xavier Gouyou-Beauchamps...
Cher père Noël dis moi ce qu'on peut offrir à une femme qui nous méprise,  depuis 3 mois ? 
Lui offrir un siège éjectable ?  je suppose que d'autres s'en occupent ...
(sinon, j'avais pensé à un coussin péteur ... sinon il y a ça)


D'abord elle a mixé accès aux soins,  remboursements des prothèses et des lunettes,   dépassements d'honoraires le tout saupoudré d'affirmations approximatives et d'arguments au ras des paquerettes.
Incompréhension ? incompétence ? Cécité ? Hémianopsie bitemporale ?
Un journaliste lui fait-il remarquer que les honoraires des médecins secteur 1 sont bloqués et sont les plus bas d'Europe et que pour maintenir leur cabinet viable ceux ci doivent travailler double ?  
(60 heures par semaine en moyenne ) "Tous ne  travaillent pas..." (autant) répond elle. Cette seule phrase me met en rage, tout autant que ceux qui disent que pendant qu'un médecin blogueur écrit sur sa pratique ou sur son vécu de médecin, il délaisse son métier.  
Que les choses soient claires :  en dehors des urgences médicales ou chirurgicales, nous travaillons comme nous le voulons, et, comme tout libéral, nous organisons nos journées librement ; se faire insulter ainsi dans les médias, voir nos tarifs stagner et nous faire traiter de nantis ne pousse pas les gens à travailler plus. Certains, fatigués par ce genre d'attaques, et découragés de voir leurs revenus divisés par deux à travail égal ont envie de dévisser leur plaque, ou  de se former, ou même de se lancer dans ce combat inégal contre les idées reçues.   
J'ai vraiment voté pour ce président qui m'insulte à travers elle.
 (néanmoins, je ne regrette pas le président précédent) 
Jamais je n'aurais pensé regretter les deux  incompétents du gouvernement précédent. Cher père Noël , si par hasard tu t'y connais en électricité je te laisse deviner  ce qui me ferait plaisir  et pas seulement à moi ...

 merci à l'UCDF pour toutes ses videos (dont voici la dernière )
  et merci à ce site pour le gif cadeau de Noël 
z

vendredi 21 décembre 2012

sous les papiers la table

Suite à une erreur de la secrétaire je ne consulte pas aujourd'hui...
 Youpi ! plein de temps pour ranger la Table qu'on ne voit même plus sous les papiers.  
Alors Zigmund qu'est ce que tu fais à écrire ce post au lieu de t'y mettre sérieux hein ?
Ben voilà  il se trouve que tout se ligue contre mes bonnes résolutions :
-par où commencer ?
-mon café du matin a du être pris en vitesse pour laisser place au rangement de la cuisine 
-se connecter à internet pour mettre à jour les différentes payes et déclarations 
-coup de téléphone très long pour gérer l'hospitalisation d'un patient compliqué
-enfin calme ...non quelqu'un vient passer l'aspirateur 
-RDV pris pour réparation d'un ordi à mon cabinet qui a buggué 
-Gabrielle menace de vider la table dès lundi 9h !
-Zigmund chat n'est pas rentré je m'inquiète et je n'ai pas  le temps de partir à sa recherche
-faire une liste papier des choses à faire toutes plus urgentes les unes que les autres.
-depuis 1 mois je prépare (encore) un post sur les médecins, sur notre sinistre ministre et je n'arrive pas à le finaliser. 
-dites les mayas ce serait bien que la fin du monde arrive là, tout de suite, parce que là je fatigue sérieux...
-manquerait plus qu'il y ait une urgence, tiens, pour me bouziller mon planning ...
 j'y retourne ...



vendredi 14 décembre 2012

juste derrière les lunettes

  Comme souvent je suis là regardant la télé d'un oeil distrait, zappouillant de ci de là, Mémèle est posé  sur mes genoux. 

L'envie de d"écrire une lettre peut être au père noël...
Peut être ...  je suis tombé amoureux d'une lampe à fente portative, un petit bijou qui ne remplacera pas ma "princesse", mais qui me faciliterait certaines consultations à domicile.
Noel me fiche toujours  un peu le bourdon. Déjà, je sèche pour les cadeaux à faire à mes proches...Envie de faire plaisir à ceux qui ont déjà beaucoup et pas le courage de me méler aux foules dépensières quand tant de gens manquent de tout.
Oui, MST* on est toujours le #nanti d'un autre :   --

- -Photo Xavier Delucq-    --- (photo Mr Mondialisation )     
Depuis plusieurs années, le grand ficus de la salle à manger se transforme en sapin. Gabrielle veillera à la déco,  quand ma mission consiste à ranger la fameuse Table qui réunira nos enfants et leurs petits.
Soutenir les amis ou les proches qui dépriment, les porter parfois pour qu'ils avancent, parfois porter mes malades aussi...


 


Carie la haine, dentiste de son état, a commis un post assez drôle sur les pensées du dentiste pendant qu'il vous soigne.
C'est au moment où mes mains travaillent sur votre réfraction que mon esprit s'évade tout en vous écoutant ânonner les lettres de mon optotype. Je me laisse bercer par cette musique, je me réveille à la première erreur ou "sortie de route". Là d'un seul coup, réapparaît le docteur Zigmund qui doit trouver 10/10 ou savoir ce qui se passe. 
Vous écouter  puis vous saouler de paroles pour vous faire oublier que je vais poser un verre sur votre oeil...
Je suis bien là derrière mes appareils dans cette demi obscurité caressant chacun de mes instruments, admirant vos yeux. Comment aurais je pu faire un autre métier ? Je fais partie de ces ophtalmos qui n'imaginent pas arrêter un jour de travailler. "Le seul mot de retraite me fait frémir " disait  mon patron au même âge que moi.
Mon tour est venu de frémir...
Ce post inachevé  en vrac fait écho à un post privé  de Doc Adrenaline.


 
* Je sais qu'elle n'aime pas ce pseudo que nous lui avons donné...alors je ne m'en prive pas
 z

jeudi 6 décembre 2012

Francine et le désert

  
(image extraite d'un poster d'un laboratoire)

Elle vit en appartement dans une ville moyenne de province où il y a presque tout.
Un jour, sa vision baisse sur un oeil, mais, comme elle n'est pas du genre à se plaindre, elle insiste trop peu pour avoir un RDV rapide. Quand, quelques mois plus tard, elle arrive face à moi, je ne peux que constater une DMLA (1) assez évoluée.   

samedi 1 décembre 2012

liste des trucs à faire juste avant la fin du monde

liste des choses à faire juste avant la fin du monde (consigne # 666/3 du défi du Samedi)

Le 21 décembre tombe un vendredi (déjà j'aurais préféré que ça tombe un lundi...)
     Quelques jours auparavant  : convaincre Sat, alias fils n°1 de ne pas trop se prendre la tête sur les réparations de frigos et surtout de ne pas se lancer dans des soudures sauvages ... c'est pas le moment de se faire accuser d'avoir fait sauter la planète avec une soudure aproximative.
De même, persuader Jako, fils n°2, assistant funéraire, de réclamer une RTT en prévision d'un surcroit de travail ...
    Le jour J
-Vérifier que  Bémol  et Grie  (les chats de Sat et El)  isolés de nos propres chats dans leurs appartements ont assez de croquettes, d'eau et de littière.  
- Vérifier que Zigmund-chat (surnommé Flippette) ne flippe pas trop .
- Partir au boulot  consultations le matin ...prévoir plusieurs lapins ... soigner ceux qui sont venus, sans se prendre la tête sur leurs lunettes.
 
Choisir la musique à écouter pendant les consultations. (on évitera "plus près de toi seigneur" ou la musique de titanic : ça tombe bien, j'ai pas)
 
 Satyagraha de Philip Glass, Die Zauberflöte de Mozart, Stabat mater de Vivaldi,  les Brandebourgeois de JS Bach  en lecture aléatoire...
Les rendez vous auprès des correspondants chirurgicaux  attendront la semaine suivante : pas la peine de se battre pour faire opérer les gens si tous les blocs opératoires sont détruits.
Avant de fermer le cabinet, englober mes appareils du coup d'oeil attendri d'avant départ en vacances : "soyez sages , papa revient bientôt  ! " (enfin il essaye...) 

 
 -Rentrer à la maison  tard et de mauvais poil parce qu'ils m'auront bouffé mon temps (s'ils sont venus)  me préparer un arabica à déguster avec quelques morceaux de chocolat amer.


     
-Mettre la dernière touche à ma participation au défi du samedi #225  et regarder ce que font les blogamis. .
  -téléphoner à Pa et Ma Zigmund pour leur proposer de leur rendre visite le dimanche suivant s'il y a un dimanche.
-Sortir le basson de son étui,  jouer une partition, essayer de jouer correctement ...
 Plus tard, préparer  un thé  rare de taiwan  pour le retour de Gabrielle avec une coupelle pleine de violettes de Toulouse à partager.
-réfléchir avec Gabrielle  aux cadeaux de Noël : est ce bien nécessaire/raisonnable ?
  -Si la fin du monde nous en laisse le temps, ouvrir la bouteille de champagne : la petite soeur de celle qui nous a consolés du résultat des élections de 2007 et de celle qui nous a réjouis le 6 Mai dernier. 
   -tenter de convaincre Gabrielle qu'il n'est peut être pas utile que je range "ma foutue table" ...





 
*merci @La_Fee_du_RER de carnet de notes menthe à l'eau et à Noon pour m'avoir  prêté  ce dessin
 
  z
 

samedi 24 novembre 2012

stop à la manipulation

 cette video est  assez claire    du fait de mes tendances politiques j'ai hésité à la diffuser mais ce gouvernement ne me ménage pas  ...
 
 
cette video est également perturbante pour un ophtalmo  qui se laissera immanquablement hypnotiser par le strabisme de l'orateur.

samedi 17 novembre 2012

une autre lutte : la Table





 
Que faire en ce gris week end  de novembre ?
Je serais bien resté au lit...avec l'âge je deviens de plus en plus paresseux
Outre le boulot en retard, une réunion syndicale, une répétition d'orchestre, un mini stage, j'ai une pile monstrueuse de courriers en retard, une liste de contacts à reconstruire avant d'envoyer mails et de charger photos et videos.
A tout ça vient s'ajouter une demande de mon association de gestion agréée de représenter plus lisiblement mon récapitulatif recettes et dépenses rangé depuis mai (SNIFFF!!!) dans mon ordi et bien sûr la comptabilité avant de régler les factures...
Alors je traîne, je repousse le moment de lâcher internet pour m'y mettre, j'aide à éplucher des légumes pour une maxi soupe poireaux pommes de terre + le seul mini potiron qui a bien voulu pousser dans le jardin.
Je traîne sur vos blogs, souvent je ne laisse pas de commentaires faute de temps. Je culpabilise  un max  pour ceux que je n'ai pas eu le temps de visiter.
Je me suis promis de sortir mon basson pour être moins minable à la prochaine répétition...
En un mot je glande grave et la fameuse table fait peur à voir ...

sur l'air d'un hymne bien connu  dont ma version préférée est celle là
j'ai commis le texte qui suit :
Debout compagnons de la table !
La lutte finale est arrivée 
Contre nous relevés bancaires, feuilles de soins, courriers aux médecins
Et toutes les factures à payer 
Entendez vous dans nos campagnes
Mugir les contrôleurs fiscaux
Qui viennent jusque dans nos maisons
Pour traquer la moindre erreur d'addition
Aux armes médecins, formez vos bataillons
Rangeons, rangeons 
Et les papiers dans l'âtre brûleront.

 
 z
 
 

lundi 12 novembre 2012

grêve des médecins

   La grève des médecins rassemble des médecins de tous types. 
-des internes exploités  par les hopitaux à qui on promet "qu'un jour ils seront riches"  ce qui permet de les payer l'équilvalent d'un SMIC pour 70 à 80 heures de travail par semaine.(j'ai testé)
- des chirurgiens ou des médecins installés en secteur 2 dit à dépassements d'honoraires, en réalité à honoraires libres défini avec tact et mesure si on met de côté qq centaines de "gros dépasseurs"  que nul n'est obligé d'aller consulter.
-Et divers médecins secteur 1 qui en ont assez de se faire insulter par les médias et la ministre.
Que ceux qui croient que 23€pour un MG ou 28€ pour un oph  c'est cher payé  se demandent comment ils réagiraient si leur salaire n'avait pas bougé depuis 10 ans.
Nous sommes des nantis ? les statistiques donnent des  revenus  pour la tranche basse  d'environ 65000€/an (j'ai la flemme de chercher et je suis très en dessous)
Qui se pose la question du revenu des traders, des députés européens ? ...


 
 
 


Ce post rassemble divers articles récents  qui montrent   la grève des médecins sous un jour différent : 
  -La saga des boulangers
-des médecins qui en ont 
-m ...comme ça fait mal 
  -le monde :  qui vous soignera demain 
-il est passé minuit Dr Hollande 
 
Les médecins vous soignent
les mutuelles vous saignent


 
 

mardi 6 novembre 2012

rose vert et noir


Pour ce qui nous concerne, la ville rose se visite en speed à chacun de nos voyages, parce que nous tentons de voir la majorité de la famille sur les quelques jours que nous passons à Toulouse.
L'emploi du temps est minuté : nous traversons la ville en tous sens aidés (ou pas) de Mouloud le GPS intégré à l'I-Phone (également surnommé gros perdeur stupide) qui a un sens assez éloigné du notre de l'orientation. Nous affrontons avec flegme les embouteillages de la rocade parfois plus impressionnants que ceux du periph parisien.Cette fois ci  la visite au cimetière a du  être zappée faute de temps au profit des vivants.

Ici toute visite familiale comporte une phase gateaux (en plus du couscous ou d'un autre plat copieux) accompagnant le café ou le thé à la menthe...tout ça vous piétine allègrement 6 mois de bonnes résolutions diététiques...nous voilà lestés mais contents d'avoir pu les écouter les embrasser et les soutenir.
De notre campagne, nous avions apporté un potiron que nous avons transformé en soupe  devant quelques membres de la famille médusés : ça se mange çà ??? Ceux qui ont pris le risque de goûter ont reconnu que la soupe en question valait le détour(recette ici )

Alors Toulouse, je ne l'ai vue que de la voiture, ou en allant promener le chien(nos chats nous manquent) ou lors de nos rapides achats de violettes ou lors de notre visite éclair au magasin tibetain.
J'ai revu de loin la rue des puits creusés où j'ai atterri il y a bien longtemps, j'ai regretté de n'avoir jamais pu visiter le musée des Augustins ou la cité de l'Espace et j'ai regardé la Garonne en pensant avec nostalgie au couplet que nous entonnions avec mes cousines en passant sur chaque pont "voilà la Garoooonne !"
De loin j'ai revu la piscine  où mon oncle Abraham m'a appris à nager et le stadium et Empalot. 
 
Le départ est un moment difficile, nous promettons de revenir vite et partons le coeur serré.

Après ces quelques jours "à cent à l'heure" le passage chez des amis en pleine campagne aveyronnaise crée un contraste étonnant.
Ici règnent silence calme et une certaine lenteur. Nous reprenons des forces. Nos amis vivent simplement. Les sorties sont rares parce que le temps est pourri, nous décloturons un de leurs champs sous une pluie battante, nous ramassons quelques pommes qui malgré un délit de sale gueule se révèlent délicieuses.

Pendant tout ce temps loin de l'Escale, je n'ai presque pas touché à mon ordinateur et j'ai galéré lors de mes incursions sur Internet. A mon retour je vais retrouver mon cabinet, mes patients, je vais devoir expliquer ma conception de la grêve des médecins et chirurgiens qui démarre le 12 novembre.

Notre avenir est sombre, les médias se sont appliqués à bien  noircir tous les médecins en nous collant une étiquette de nantis. Le dernier billet du Dr Christian Lehmann exprime la déception de ces (peut être )40% de médecins qui ont fait confiance à  François Hollande et cru en ses promesses.
Si je ne me réjouirai jamais assez que l'autre ait été écarté, je suis choqué de voir un président dit de gauche cautionner une politique de privatisation de la santé.
Et surtout allez lire le dernier post BD  de ma consoeur Gélule sur le déchainement médiatique contre les médecins orchestré par la sinistre  ministre *  et vous comprendrez à quel point il est difficile d'expliquer la réalité quotidienne des médecins.

* quelques champignons à faire gouter aux journalistes et à la ministre ?

et une pensée pour mon amie Joye  qui doit  flipper grave en attendant les résultats des élections aux states...
 z

samedi 3 novembre 2012

silences

-
*                 --

----

                   _______________________________________________
*monument Roms de Berlin photo rfi
** le silence" vertu maçonnique "vers 1:16
 
 



en réponse à la consigne #218 du défi du samedi  
 
 
 
Silence...
"j'enrage après le silence" chanrait  Atahualpa Yupanqui
Longtemps j'ai gardé le texte de cette chanson sur mon bureau.
J'imagine le silence du maçon selon Mozart jumeau du secret médical.
j'aurais voulu vous parler de choses légères comme les silences en musique
Me voilà confronté depuis plusieurs jours à la page blanche, incapable d'exprimer autre chose que la colère.
Muet de colère ou quasi depuis le début du mois face aux attaques injustes proférées contre tous les médecins avec la poudre aux yeux médiatique des soit disant dépassements d'honoraires.
Je vais sans doute rester silencieux quelques jours, besoin de vacances... juste avant la grêve prévue pour le 12 novembre.
Je suis en quelque sorte parti en vacances près de mon oncle Abraham qui se remet tout doucement d'un AVC et de ma cousine Myriam qui essaie de récupérer une vie normale  après une lourde intervention mutilante et des mois d'hospitalisation.
Les enfants de Myriam gardent le souvenir de ce 19 mars 2012 où ils sont arrivés en retard à leur école Ozr Thorah...
Près de la Porte de Brandebourg à Berlin non loin du mémorial de la Shoah et du mémorial des Roms existe une salle de silence où entre qui veut pour rester là en silence.
J'enrage après le silence, même si parfois il est la seule réponse...
z

mercredi 24 octobre 2012

lettre du Docteur Arielle Salon à Marisol Touraine

lettre du Docteur Arielle Salon à Marisol Touraine

Lettre du Docteur Arielle SALON, chirurgienne de la main libérale à Paris, et connaissance de la ministre

Marisol

je te connais depuis que j'ai dix huit ans, et j'avais de toi l'idée d'une femme brillante, mais en ce moment je pense que tu te trompes de cause, et que tu ne fais pas le bon choix de société. Si tu vas au bout de ton intention actuelle, tu diras tout simplement adieu à l'excellence
   française en Médecine (et en Chirurgie), et ce sera ta seule responsabilité

J'ai vu ton film (sponsorisé par la MGEN....) diffusé sur la chaine LCP: c'est un tissu de manipulations, c'est tout simplement offusquant pour un libéral qui exerce son métier avec conviction

-tu dis "les Français en ont assez de payer pour leur santé"
La vérité est masquée: OUI ils en ont assez de payer... bien sûr!!....mais parce qu'ils payent DEUX FOIS ! et on se garde bien de le leur expliquer! : 
Ils payent une première fois des cotisations obligatoires de Sécurité Sociale, alors que la sécu ne paye pas les médecins, ou de façon indigne, et qu'il y a un gaspillage reconnu. N'oublie pas que ce sont les Médecins qui font l'excellence de la médecine actuelle, et non les administratifs! 
"Les Français" payent ensuite pour des MUTUELLES, souvent obligatoires, qui se gavent avec 35 milliards de recettes annuelles quand les honoraires médicaux représentent tout juste 2,4 Mds ...et les transports médicalisés plus de 3 Mds annuels!!... 
Ces mêmes mutuelles qui ont un budget de communication et de fonctionnement supérieur à ce qu'elles devraient honnetement rembourser aux cotisants!

-tu dis "les Français ne savent pas combien ils vont payer chez leur médecin"... mais ignores-tu que l'affichage des honoraires est OBLIGATOIRE depuis plus de deux ans, et que la CPAM vient contrôler à peu près deux fois par an le bon affichage tarifaire dans nos gros cabinets Parisiens?

-tu dis "l'acces aux soins en tarif opposable est limité", c'est totalement faux à Paris, les centres hospitaliers sont nombreux et très bien dotés, dans toutes les disciplines.
Mais VOILA, justement, on arrive au vrai problème: quelle médecine veulent les gens?
Toi même ne supportes pas la prise de RDV gérée par une centrale d'appels anonyme à l'AP, les trois mois d'attente, l'hétérogénéité des compétences des praticiens. Tu es la première à faire appel à des spécialistes particuliers. Mais quand tu viens te faire soigner, sais-tu au moins combien ça coûte? Mon assistante aux petits soins qui te connait (qui que tu sois d'ailleurs, et bien avant même que tu sois Ministre), et que les patients dérangent souvent trois fois pour un seul rdv, et qui veulent tout tout de suite?l'aide opératoire qualifiée pour que les procédures de plus en plus contraignantes de la HAS soient strictement respectées, la nounou qui va garder mes trois enfants pendant que je travaille 65 heures par semaine? 6000 euros d'URSSAF pour mes salariés et moi : çA TE PARLE?, et je ne te parle pas de toutes mes autres charges sociales, dès lors que je suis une petite entreprise! 

Tu vois, je vais te faire une comparaison très simple:

Dans Paris, actuellement, toute personne qui a faim peut se nourrir, avec un ticket restaurant, un ticket repas, etc. Seulement bien sûr, avec un ticket restaurant, ne compte pas avoir mieux que de la bouffe de cantine.
Mais si tu veux bien manger, que du personnel se décarcasse pour te faire de l'art en cuisine, ça ne vaudra surement plus un ticket restaurant!
Ton choix de société il est là: Si tu imposes qu'on aille dans n'importe quel restaurant avec un tarif plafonné, et bientôt un tarif unique- ton TICKET OPPOSABLE quoi- adieu les chefs étoilés de la cuisine française, adieu l'invention, la création, le talent culinaire, la compétition, la recherche de l'excellence, le dépassement de soi, la prise de risque
Tu n'imposeras pas à un restaurateur haut de gamme de te faire de la grande cuisine pour un ticket restaurant
De même, l'excellence pour un spécialiste en libéral signifie bien sûr des salariés, donc des emplois, car nous tous chirurgiens libéraux dans Paris employons un, deux, trois salariés. Je te rappelle juste que 75% des actes chirurgicaux sont réalisés en libéral

Avec ton équivalent de "ticket-médecin" opposable, tu auras une médecine médiocre, uniformisée, tu auras la cantine, Marisol!

Je vais plus loin dans ton choix de société:
Trouves-tu juste normal, digne, qu'un chirurgien viscéral, bac plus quinze, concours d'entrée, concours de sortie, (au moins autant d'études que toi au passage) opère une appendicite et risque la vie de ton enfant pour CENT SOIXANTE DIX BALLES, je dis bien 170, en tarif opposable?

Et moi, et nous tous chirurgiens de la main, je devrais opérer ton pouce par exemple, ou un ophtalmo ta cataracte, pour même pas le prix de ton coiffeur? pour la moitié du prix d'une de tes paires de pompes?
Marisol, ne vois tu pas que c'est INDIGNE?
Oui Raymond Barre a eu raison, mille fois raison, de créér le secteur deux, il a compris que si la sécu n'avait pas les moyens de financer les médecins, qui font la Médecine en pratique - ce serait bien de ne pas l'oublier- il fallait permettre de rémunérer justement un métier difficile et à risques lourds! Nos "dépassements d'honoraires" ne sont pas un vol du patient, une goinfrerie coupable, ce sont juste des honoraires NORMAUX dans le monde actuel avec le niveau de responsabilité qui est le nôtre

As tu déjà dérangé ton plombier pour moins de 200 euros à Paris? As tu déjà payé une heure d'avocat? trouves tu normal qu'un acte chirurgical (après quinze ans d'études, deux concours, un internat d'esclavage) soit payé en moyenne 200 euros, quand on en est pénalement responsable, quand on paye entre 8000 et 25 000 euros d'assurance en responsabilité, quand on a de plus en plus de procédures, quand on travaille 65 heures par semaine, quand on emploie un à trois salariés?

Parlons un peu droit du travail et retraite, puisque tu connais bien le sujet:
je te parle en tant qu'ancien interne et chef de clinique de chirurgie: trouves tu normal que l 'on aie tous fait au moins 500 gardes de nuit entière à l AP, à opérer 24/24 à moins du SMIC horaire toutes les urgences qui se déversent dans les CHU parisiens, sans même que ce travail de nuit ne soit comptabilisé en salaire? connais tu une seule autre profession qui travaillerait de nuit dans des conditions plus que pénibles, sans récupération, sans prime de ci ou de ça, sans droit à une retraite anticipée, (cf sncf et autres...)?
Connais tu une seule profession où le point de retraite vient de baisser de 10% cette année seule, sans que personne ne s'en émeuve?

Le battage médiatique et la campagne de diabolisation des médecins que vous avez orchestrée est tout simplement odieuse
Nous stigmatiser tous parce que 200 praticiens, identifiés sur la place de Paris ne se conduisent pas bien, c'est de la manipulation détestable
Il y a des gens cupides dans toutes les professions, y compris en politique
Quant tu commences à humilier tes Médecins, c'est comme si tu humiliais ta Justice ou ta Police, c'est vraiment moche, et tu en paieras le prix plus tard: tu vas dégrader le niveau de soins, et tu risques même d'aggraver l'inégalité d'accès aux soins. Sache que les praticiens de renom ne pourront pas brutalement baisser leur train de vie de moitié, et qu'ils se déconventionneront. Jusque là, sans attendre que tu nous le dises, nous voyions tous au moins 30% de patients en tarif opposable, voire GRATUITEMENT, mais ces patients n'iront même plus voir des spécialistes déconventionnés, ils n'auront plus que l'hopital comme recours

Tu te trompes de cible: 99% d'entre nous faisons notre métier avec dévouement et conviction. Le métier de chirurgien est un métier difficile, que l'on fait par passion, non pas par cupidité. Comment peux tu etre méprisante au point de nous réduire tous à si peu de chose?

Si la Santé te tient vraiment à coeur, occupes toi plutôt de diminuer le gaspillage dans la gestion des comptes de la Sécu, les fraudes, les redondances administratives etc...
Et surtout, sois honnête envers toi-même: tu sacrifies les Médecins à l'autel des Mutuelles, là est le vrai problème, l'acceuil triomphal que la mutualité t a réservé en témoigne, et bien sûr c'est pour des raisons de financements politiques réciproques que tu te gardes bien de dire.
Tu vas jusqu'à censurer les interview qui te comprommettent dans les médias, nous commençons tous à en entendre parler. Demande -toi plutôt pourquoi les gens évitent l'hopital en dehors de l'urgence, alors que l'hopital compte des praticiens extraordinaires, essaie plutot d'optimiser son fonctionnement, intéresse toi à la Santé plutôt qu'à la Politique

Marisol, tache d'etre juste, pour l'instant l'idéologie te met des oeillères et tu ne sortiras pas grandie de ces manipulations de l'opinion
Préserve plutôt la qualité de ta Médecine!

avec mon amitié

Arielle

mardi 23 octobre 2012

Nouvelles du front

Ce fut un WE de m...
Il avait pourtant bien commencé avec ma répétition d'orchestre hebdomadaire où j'avais réussi à placer ma basse sans trop me ridiculiser.
Le dimanche  matin était consacré à un entrainement  d'armes : épée et bâton
Je prévoyais de  me recentrer sur les choses sympas : la musique , le tai chi et quelques trucs moins sympas mais vitaux : le rangement d'un coin de mon cabinet pour accueillir un nouvel appareil et le rangement du désordre endémique de la Table.
Peut être même un petit tour à courir après les cèpes dans la forêt, et le raconter aux défis du samedi (c'est  la consigne de la semaine)  ...
Mais dans l'après midi, un coup de téléphone m'a projetté avec quelques copains dans le rôle du casque bleu entre deux bandes rivales, avec ordre de juger et de trancher rapidement. Un genre d'ultimatum, à la limite du chantage, posé par un ami pour un problème qui ne nous regardait pas.  Nous avons passé l'après midi en coups de fils,  en discussions à essayer de calmer le jeu.
Le lendemain notre manipulation des armes était quelque peu faussée par l'ombre du conflit qui s'envenimait.--
Le dimanche après midi il a fallu poursuivre la tentative de médiation : téléphone, mails, synthèse ...usant !
Le retour au travail lundi a été presque un soulagement.


chers confrères qui passeriez par là
Je vous sens déçus (ou soulagés ?) : au vu du titre vous imaginiez que j'allais aborder le sujet des négociations conventionnelles ?
Non je sais déjà l'issue de ce marché de dupes : la ministre et les mutuelles ont mis le paquet sur les dépassements d'honoraires, les syndicats signeront  et les médecins secteur 1 continueront à galérer pour 23 à 28€
voici le tableau en € constants de la progression du smic comparé à la valeur du cs

CS en euros smic horaire en € constants CS en € constants
 


01/01/1991 19,82 € 6,91 € 27,33 €
01/01/1993 21,34 € 7,06 € 27,54 €
01/01/1995 22,11 € 7,25 € 28,38 €
01/01/1996 22,87 € 7,25 € 28,42 €
01/01/1998 22,87 € 7,58 € 28,83 €
01/01/2000 22,87 € 7,79 € 28,29 €
01/01/2002 23,00 € 7,79 € 27,68 €
30/03/2006 23,00 € 8,96 € 24,91 €
01/07/2007 23,00 € 9,01 € 24,54 €
01/01/2011 23,00 € 9,00 € 23,00 €
     
 
Mais il est temps pour moi de retourner au tai chi avec ou sans armes ...