vendredi 27 janvier 2012

ici l'ombre

 Impossible de traiter la consigne du défi du samedi
dialogue avec mon ombre 
ceci pour différentes raisons.
J'ai envisagé de  prendre mon ombre en photo et  bien sûr j'aurais intitulé ça "ici l'ombre" ... mais le problème, c'est qu'en ce moment il n'y a pas de soleil donc pas d'ombre.

dimanche 22 janvier 2012

Préhistoire du Net


i
Longtemps je me suis couché à point d'heure, regardant des films à la télé, lisant, ou tapotant l'ordinateur.
Il fut un temps où les ordinateurs n'existaient pas...
Puis, quand ils ont existé,  ils occupaient une pièce...
Et Internet ? Dis Tonton Zigmund ça existait Internet quand même ? ...
Pas vraiment....
Du temps où la poste et les télécommunications  appartenaient à tous,  il y avait un truc qui s'appelait Minitel. Ça ressemblait à un ordinateur très moche, pas plat du tout , avec un clavier pourri et avec deux couleurs : noir pour l'écran, et blanc pour les lettres. C'était fait pour remplacer l'annuaire papier mais après quelque temps certains journaux ont ouvert des messageries. Il  y en avait de toutes sortes  mais ça pouvait coûter cher...
A cette époque, je me retrouvais célibataire, et avec des copains on avait trouvé les codes pour entrer sans payer  sur la messagerie du journal libération.
C'était comme un fesse bouque mais en bien plus lent,  pas question d'images, et on y rencontrait le pire comme le meilleur. Sur la page d'accueil, s'affichait la liste des "connectés" où je repérais mon  propre pseudo  "Wolfgang" suivi de mon numéro de département  XY.
J'y passais des soirées entières...
Une nuit, vers 4 heures du matin,  je me suis réveillé en sursaut. La maison était vide,  très vide, même le chat  (Wolfgang) était parti en vadrouille...
J'ai d'abord tenté de me recoucher et de me rendormir...impossible
Puis j'ai allumé la télé...bof ! , mis un film dans le magnétoscope mais impossible de me concentrer...j'en tremblais de rage.
Pour la première fois de ma vie je testais l'insomnie, la vraie, celle pour laquelle les patients mendient un traitement. Moi qui avais toujours traité  ce type de demande par un mépris ou une incompréhension (sans l'exprimer bien sûr), moi qui pensais sans pitié des trucs comme "yzonka", c'est pas grave, c'est du temps gagné pour lire, yaka s'occuper et le sommeil reviendra, je comprenais enfin  et je tombais de haut ...
Alors après plusieurs tentatives, j'ai allumé le Minitel et j'ai fait le code du serveur à la recherche d'une voix amie dans la nuit.
Sur la page de garde s'affichait un seul et unique nom : Wolfgang XY et mon message qui tenait en ce seul mot : "insomnie".
 J'ai attendu un peu, puis j'ai écrit comme on lance une bouteille à la mer : "ben alors où vous êtes passés ? "
Dans mes pires cauchemars,la  fin du monde ressemble à ça ...


vendredi 20 janvier 2012

Congrès à Paris

Un congrès sur deux jours à la capitale , c'est presque des vacances. N'en déplaise aux nuisibles de mesquins sans frontières, ce congrès était passionnant...
C'était le première fois que je m'y inscrivais car la dépense est conséquente, mais je n'ai pas regretté.
Le cadre est un bel hôtel parisien (forcément luxueux) situé près des Tuileries. De Paris je n'ai pas vu grand chose parce que je n'ai manqué aucune conférence.J'ai quand même eu le plaisir de rencontrer Madame de Keravel et son  mari. 


Je suis rentré fatigué mais content, avec des nouveautés plein la tête, des souvenirs des discussions avec quelques confrères. Les labos s'étaient faits discrets et je les ai ignorés :  tant pis pour ma collection de stylos et blocs qui partent pour les écoliers du Cameroun .
A la gare, j'ai craqué pour la cinquième chronique du règne de Nicolas Premier  de Patrick Rambaud que j'ai commencé à lire dans le train.(malgré les 3 autres livres que j'avais emportés pour ces  3 jours !). J'espère, comme son auteur, que ce sera la dernière chronique et que son prochain ouvrage parlera de roses rouges ...parce que là, je fais une overdose de bleu !

Les quelques photos qui suivent sont plus spécialement destinées à Joye ma blog amie de l'Iowa  qui aime tant la France et écrit si bien le français. Elles sont bien sûr également destinées à tous ceux que je délaisse en ce moment pour cause de  lutte acharnée contre diverses tracasseries administratives et invasion barbare de paperasses.  Je reviendrai bientôt victorieux...
 




z



lundi 2 janvier 2012

in memoriam


Yann avait débarqué un beau jour d'été  dans notre groupe d'amis.
Son regard  dur et glacial  le rendait plutôt antipathique.
Sans emploi fixe, il  vivait dans un taudis. 
Je me souviens que certains, paranos, avaient suggéré que ce pouvait être un "indic", hypothèse rapidement balayée, et, de toute façon, nous n'avions rien à cacher.

dimanche 1 janvier 2012

Et voilà le travail !

---ben tu vois, zigmund, c'était pas si difficile de la vider cette table !
-oui mais faut pas regarder le bureau à côté et les caisses où s'entassent les papiers  qui attendent de reprendre leur place sur leur table
-je sais , tu as toujours aimé le style Louis -caisse...
-t'as pas honte de me chiper mes calembours pourris ?
-et toi t'as pas honte  de resservir le marronnier (=la table) à tes blog amis et d'être sur internet au lieu de nous aider ?
-ben voilà moi je suis un "avec papiers"...ok j'y vais ... internet, j'arrête quand je veux...
 
Bon je crois que je vais devoir vous laisser...je vous souhaite une joyeuse bonne année plus rose que bleue.(...)
En ce qui me concerne, mes voeux vont à ma famille(s'ils passent par ici) particulièrement à Pa et Ma Zigmund pour leur souhaiter une bonne santé et beaucoup d'étincelles joyeuses.
J'ai l'espoir que, pour celui qui nous gouverne,  ce sont les derniers voeux  télévisés.
J'ai l'espoir de changer de guignols ( je sais, ceux qui ont mes suffrages  ne sont pas des saints...) et qu'une rose rouge  fleurira en mai prochain.



(J'espère que la diffusion de cette video est autorisée. Sinon, tant pis,  elle disparaitra rapidement )
Bonne et joyeuse année 2012 !    
SAM 0541