samedi 24 novembre 2012

stop à la manipulation

 cette video est  assez claire    du fait de mes tendances politiques j'ai hésité à la diffuser mais ce gouvernement ne me ménage pas  ...
 
 
cette video est également perturbante pour un ophtalmo  qui se laissera immanquablement hypnotiser par le strabisme de l'orateur.

samedi 17 novembre 2012

une autre lutte : la Table





 
Que faire en ce gris week end  de novembre ?
Je serais bien resté au lit...avec l'âge je deviens de plus en plus paresseux
Outre le boulot en retard, une réunion syndicale, une répétition d'orchestre, un mini stage, j'ai une pile monstrueuse de courriers en retard, une liste de contacts à reconstruire avant d'envoyer mails et de charger photos et videos.
A tout ça vient s'ajouter une demande de mon association de gestion agréée de représenter plus lisiblement mon récapitulatif recettes et dépenses rangé depuis mai (SNIFFF!!!) dans mon ordi et bien sûr la comptabilité avant de régler les factures...
Alors je traîne, je repousse le moment de lâcher internet pour m'y mettre, j'aide à éplucher des légumes pour une maxi soupe poireaux pommes de terre + le seul mini potiron qui a bien voulu pousser dans le jardin.
Je traîne sur vos blogs, souvent je ne laisse pas de commentaires faute de temps. Je culpabilise  un max  pour ceux que je n'ai pas eu le temps de visiter.
Je me suis promis de sortir mon basson pour être moins minable à la prochaine répétition...
En un mot je glande grave et la fameuse table fait peur à voir ...

sur l'air d'un hymne bien connu  dont ma version préférée est celle là
j'ai commis le texte qui suit :
Debout compagnons de la table !
La lutte finale est arrivée 
Contre nous relevés bancaires, feuilles de soins, courriers aux médecins
Et toutes les factures à payer 
Entendez vous dans nos campagnes
Mugir les contrôleurs fiscaux
Qui viennent jusque dans nos maisons
Pour traquer la moindre erreur d'addition
Aux armes médecins, formez vos bataillons
Rangeons, rangeons 
Et les papiers dans l'âtre brûleront.

 
 z
 
 

lundi 12 novembre 2012

grêve des médecins

   La grève des médecins rassemble des médecins de tous types. 
-des internes exploités  par les hopitaux à qui on promet "qu'un jour ils seront riches"  ce qui permet de les payer l'équilvalent d'un SMIC pour 70 à 80 heures de travail par semaine.(j'ai testé)
- des chirurgiens ou des médecins installés en secteur 2 dit à dépassements d'honoraires, en réalité à honoraires libres défini avec tact et mesure si on met de côté qq centaines de "gros dépasseurs"  que nul n'est obligé d'aller consulter.
-Et divers médecins secteur 1 qui en ont assez de se faire insulter par les médias et la ministre.
Que ceux qui croient que 23€pour un MG ou 28€ pour un oph  c'est cher payé  se demandent comment ils réagiraient si leur salaire n'avait pas bougé depuis 10 ans.
Nous sommes des nantis ? les statistiques donnent des  revenus  pour la tranche basse  d'environ 65000€/an (j'ai la flemme de chercher et je suis très en dessous)
Qui se pose la question du revenu des traders, des députés européens ? ...


 
 
 


Ce post rassemble divers articles récents  qui montrent   la grève des médecins sous un jour différent : 
  -La saga des boulangers
-des médecins qui en ont 
-m ...comme ça fait mal 
  -le monde :  qui vous soignera demain 
-il est passé minuit Dr Hollande 
 
Les médecins vous soignent
les mutuelles vous saignent


 
 

mardi 6 novembre 2012

rose vert et noir


Pour ce qui nous concerne, la ville rose se visite en speed à chacun de nos voyages, parce que nous tentons de voir la majorité de la famille sur les quelques jours que nous passons à Toulouse.
L'emploi du temps est minuté : nous traversons la ville en tous sens aidés (ou pas) de Mouloud le GPS intégré à l'I-Phone (également surnommé gros perdeur stupide) qui a un sens assez éloigné du notre de l'orientation. Nous affrontons avec flegme les embouteillages de la rocade parfois plus impressionnants que ceux du periph parisien.Cette fois ci  la visite au cimetière a du  être zappée faute de temps au profit des vivants.

Ici toute visite familiale comporte une phase gateaux (en plus du couscous ou d'un autre plat copieux) accompagnant le café ou le thé à la menthe...tout ça vous piétine allègrement 6 mois de bonnes résolutions diététiques...nous voilà lestés mais contents d'avoir pu les écouter les embrasser et les soutenir.
De notre campagne, nous avions apporté un potiron que nous avons transformé en soupe  devant quelques membres de la famille médusés : ça se mange çà ??? Ceux qui ont pris le risque de goûter ont reconnu que la soupe en question valait le détour(recette ici )

Alors Toulouse, je ne l'ai vue que de la voiture, ou en allant promener le chien(nos chats nous manquent) ou lors de nos rapides achats de violettes ou lors de notre visite éclair au magasin tibetain.
J'ai revu de loin la rue des puits creusés où j'ai atterri il y a bien longtemps, j'ai regretté de n'avoir jamais pu visiter le musée des Augustins ou la cité de l'Espace et j'ai regardé la Garonne en pensant avec nostalgie au couplet que nous entonnions avec mes cousines en passant sur chaque pont "voilà la Garoooonne !"
De loin j'ai revu la piscine  où mon oncle Abraham m'a appris à nager et le stadium et Empalot. 
 
Le départ est un moment difficile, nous promettons de revenir vite et partons le coeur serré.

Après ces quelques jours "à cent à l'heure" le passage chez des amis en pleine campagne aveyronnaise crée un contraste étonnant.
Ici règnent silence calme et une certaine lenteur. Nous reprenons des forces. Nos amis vivent simplement. Les sorties sont rares parce que le temps est pourri, nous décloturons un de leurs champs sous une pluie battante, nous ramassons quelques pommes qui malgré un délit de sale gueule se révèlent délicieuses.

Pendant tout ce temps loin de l'Escale, je n'ai presque pas touché à mon ordinateur et j'ai galéré lors de mes incursions sur Internet. A mon retour je vais retrouver mon cabinet, mes patients, je vais devoir expliquer ma conception de la grêve des médecins et chirurgiens qui démarre le 12 novembre.

Notre avenir est sombre, les médias se sont appliqués à bien  noircir tous les médecins en nous collant une étiquette de nantis. Le dernier billet du Dr Christian Lehmann exprime la déception de ces (peut être )40% de médecins qui ont fait confiance à  François Hollande et cru en ses promesses.
Si je ne me réjouirai jamais assez que l'autre ait été écarté, je suis choqué de voir un président dit de gauche cautionner une politique de privatisation de la santé.
Et surtout allez lire le dernier post BD  de ma consoeur Gélule sur le déchainement médiatique contre les médecins orchestré par la sinistre  ministre *  et vous comprendrez à quel point il est difficile d'expliquer la réalité quotidienne des médecins.

* quelques champignons à faire gouter aux journalistes et à la ministre ?

et une pensée pour mon amie Joye  qui doit  flipper grave en attendant les résultats des élections aux states...
 z

samedi 3 novembre 2012

silences

-
*                 --

----

                   _______________________________________________
*monument Roms de Berlin photo rfi
** le silence" vertu maçonnique "vers 1:16
 
 



en réponse à la consigne #218 du défi du samedi  
 
 
 
Silence...
"j'enrage après le silence" chanrait  Atahualpa Yupanqui
Longtemps j'ai gardé le texte de cette chanson sur mon bureau.
J'imagine le silence du maçon selon Mozart jumeau du secret médical.
j'aurais voulu vous parler de choses légères comme les silences en musique
Me voilà confronté depuis plusieurs jours à la page blanche, incapable d'exprimer autre chose que la colère.
Muet de colère ou quasi depuis le début du mois face aux attaques injustes proférées contre tous les médecins avec la poudre aux yeux médiatique des soit disant dépassements d'honoraires.
Je vais sans doute rester silencieux quelques jours, besoin de vacances... juste avant la grêve prévue pour le 12 novembre.
Je suis en quelque sorte parti en vacances près de mon oncle Abraham qui se remet tout doucement d'un AVC et de ma cousine Myriam qui essaie de récupérer une vie normale  après une lourde intervention mutilante et des mois d'hospitalisation.
Les enfants de Myriam gardent le souvenir de ce 19 mars 2012 où ils sont arrivés en retard à leur école Ozr Thorah...
Près de la Porte de Brandebourg à Berlin non loin du mémorial de la Shoah et du mémorial des Roms existe une salle de silence où entre qui veut pour rester là en silence.
J'enrage après le silence, même si parfois il est la seule réponse...
z