jeudi 28 juillet 2016

Divorce (suite )

Rassurez vous, amis :  ma vie conjugale n'est pas en cause.
Ce texte est la suite de celui ci : demande de divorce.
J'ai tenu à l'illustrer avec l'une des rares chansons de Joe Dassin qui me plaise vraiment.


Pour les mois et années à venir je me prépare à gérer un divorce  à plusieurs niveaux :
- Financier : je vais sortir de la convention qui me liait à la sécu :  pour cette partie du divorce  la chanson de Joe Dassin est inadaptée car  bien trop "gentille". 
En quittant la convention j'exprime mon dégoût, ma révolte, je mets en "stand by " mes idéaux de "gôche", je déchire pour toujours  ce contrat signé il y a plus de trente ans : nous médecins et soignants divers sommes insultés depuis plus de 10 ans par les caisses et les instances dirigeantes de ce pays. Les soit disant socialistes n'ont fait que peaufiner, amplifier le travail de sape commencé par leurs petits copains de droite  et les financiers des "mutuelles". La désinformation par des médias joue parfaitement son rôle.
Puisque depuis 4 ans une ministre assujettie à l'ISF  me traite de #nanti,  je vais prendre les moyens de le devenir effectivement en quittant ce pays ou en sortant de la convention.
Il m'est de plus en plus difficile de résister aux bouffées de haine envers les syndicats de médecins  prêts à nous vendre pour 2€ .
Pari gagné  les médias relaient l'info :  25 € une grande victoire ! Et je suis obligé de taire les insultes qui se bousculent sous mes doigts... Je résiste aux noms d'oiseaux tentants et vous propose de lire le texte du Dr Marty sur le sujet : Félicitations !!!


-Divorce personnel  : séparation d'avec mes patients, cet au revoir qui a un arrière goût d'adieu est  parfois difficile. Joie secrète  et quelque peu malsaine de remettre leur dossier aux enquiquineurs (et imaginer le confrère qui va les porter à ma suite... ouf !!!) Tristesse de la séparation d'avec les vieux patients de la première heure les fidèles des fidèles ceux qui ont un dossier long comme ça qui raconte 30 ans à travers leurs yeux (parce que mes dossiers ne se limitent pas aux lunettes ni à leurs yeux) Émotion, gène et mini boostage d'ego quand certains de ces vieux patients  repoussent  le résumé de dossier  proposé, et me déclarent fièrement qu'ils sont prêts  à revenir  tant que je serai là, même s'ils ne sont pas remboursés.*-divorce envisagé  avec ce pays qui  prétend avoir financé mes études **et veut me soumettre aux obligations d'un salarié avec les charges d'un libéral. Alors  là, oui,  c'est bien la musique de Joe Dassin qui me trotte dans la tête ou alors celle là * Tous nous payons des cotisations sociales  : comment peut on justifier  qu'un patient soit moins bien pris en charge s'il consulte un médecin secteur  2 non CAS  ou secteur 3 ? et pourquoi cette question n'est elle jamais posée publiquement ?
 **
pas plus que celles des instituteurs des gendarmes ou des avocats ; mes parents tiennent les factures à votre disposition *
 nous payons tous des cotisations sociales  : pourquoi le remboursement  sécu de base est il différent suivant le secteur du médecin consulté et  pourquoi cette question n'est elle jamais publiquement posée ?

 

2 commentaires:

  1. eh oui! j'ai fait de même il y a un an .. sans regret. Lassée. Inquiète cependant pour l'avenir (?) de la médecine en france .. Bon courage !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Françoise effectivement l'avenir est bien sombre

      Supprimer

c'est à vous de réagir ....