le point (poing ?) commun

Mise à jour du 21 décembre 2013 :  nous mesurons aujourd'hui le 2ème effet kiss cool du #CAS  puisqu'on a poussé les S2 à signer ce contrat en leur promettant les charges du S1 et APRES on augmente les charges du S1 Les baisés comptez vous !!! et n'oubliez pas de remercier (au propre ou au figuré) vos syndicats !
Il  existe un lien entre  toutes ces images :


--
 
 
      Le point commun tient en 3 lettres : CAS 
ce sont les images que m'inspire ce con trat d'accès aux soins qu'un serpent propose de signer aux médecins 
      Vous reconnaitrez  : 
-le stylo qui a servi à nos syndicats à parapher la  dernière convention
-la Table sur laquelle j'envisageais de faire disparaitre le papier à signer 
- j'aurais pu le transformer en origamis mais pour un origami il faut un papier noble 
-et nous avons suffisament de papier hygiénique ici
-le feu ou le retour à l'envoyeur est une option 
ou alors le courrier de refus s'inspirant  des divers courriers de médecins membres de l'UMFL
1/démontage du CAS par le dr Legeay 
2/lettre du dr Marty
3/lettre du dr Shapiro

 et cette vidéo de Xavier Gouyou Beauchamp 
_________
La damnation du contrat d'accès aux soins par ucdf________

 
 En tant que médecin secteur 1, je ne suis pas  directement concerné par ce CAS. A ce titre, je souhaite repréciser que les honoraires pour nos actes les plus courants  sont bloqués depuis 15 ans  pour certains et que lorsque nous avons choisi le secteur à honoraires opposables, il n'était pas mentionné qu'il n'y aurait pas de retour en arrière.
J'ai choisi le secteur 1 qui me semblait conforme à mes idées sociales et politiques. Je regrette ce choix qui m'enchaine à des honoraires minables  et m'oblige à doubler chacun de mes rendez vous, ou à travailler deux fois plus qu'il y a 10 ans pour maintenir mon bénéfice  alors que ma force de travail diminue. Il parait que nous sommes tous des nantis...
mes résultats fiscaux des 2 années précédentes  - 2010 & 2011  vous permettront d'en juger - je ne publierai pas ceux de cette année qui plongent vers le SMIC.







La ministre de la santé (et je rapelle que j'ai voté pour ce président) vient en quelques mois  de réaliser un tour de force : se mettre à dos une majorité de  médecins quelles que soient leur secteur, leur mode d'exercice ou  leurs  idées politiques.
Du temps du précédent gouvernement, sur les réseaux sociaux, je m'étais amusé de cette affirmation alors appliquée au parti de l'ancien président ; l'application au CAS est tentante :   
" si vous courez nu autour d'un arbre à une vitesse de 30000kmsec il y a une possibilité que vous vous sodomisiez vous même  A Einstein"
 sinon vous pouvez signer le CAS  pour obtenir exactement le même résultat.
z

2 commentaires:

c'est à vous de réagir ....