Affichage des articles dont le libellé est luttes. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est luttes. Afficher tous les articles

vendredi 14 juillet 2017

La paille et la poutre

Avec son autorisation, je publie ce texte d'un confrère.
Sur un forum, la discussion entre ophtalmologistes portait sur une étude au sujet du bilan carbone d'une phakoémulsification(opération de la cataracte). 

mardi 11 juillet 2017

Censure

 La page fesse bouque de mst, ex sinistre de la santé se meurt depuis sa défaite aux législatives.
Conformément à ma promesse, j'ai continué à livrer une baguette quotidienne
.

dimanche 18 juin 2017

Voter et fêter son papa



  Votre mission si vous l'acceptez  est de  trouver un cadeau sympa pour Pa  Zigmund...
Venir te voir ?  
Bien sûr, j'irai voter aux aurores (j'exagère) pour prendre la route et aller te chercher pour aller au restaurant.

mercredi 7 juin 2017

Loches

Inutile de chercher ma bobine  parmi  les soignants UFML venus à Loches, fief de marisol touraine. J'ai passé une partie de ce long week end  au fond de mon lit sous le signe du lumbago...

mercredi 26 avril 2017

Le cauchemar c'est maintenant !





En plein dans le mille : sur les 11 candidats, les deux pires ont été sélectionnés.
Pour afficher notre désaccord  avec ce semblant de démocratie il y a cette initiative  que je relaie

mardi 11 avril 2017

samedi 8 avril 2017

L'auberge londonnienne







La première image du pays est cette barrière à la sortie du tunnel faisant écho  au double mur de barbelés qui protège le côté français.

mercredi 5 avril 2017

Jours de flip (3) dents de scie

Il y un mieux conséquent du côté de la santé de Pa : au CHU  soignants et  docs ont été au top.
Bien sûr, ce n'est pas gagné,  mais même si Pa n'a pas la force de marcher longtemps, il a fait un grand pas en avant.

dimanche 19 février 2017

mercredi 1 février 2017

Le cauchemar de mai


Vous nommer serait vous faire trop d'honneur.
Ceci est une lettre d'adieu.
Non, pas d'au revoir, je ne souhaite pas vous revoir, jamais.

jeudi 29 décembre 2016

voeux 2017

A quelques encablures de 2017 il est temps de faire le bilan.
Une année  supplémentaire de lutte aux côtés de mes frères d'armes de l'UFML  : des rassemblements des manifestations, quelques  coups de gueule comme dans tout groupe d'humains, et aussi des rires, des partages, des espoirs  et des désespoirs  et surtout  toujours cette certitude  renforcée de la justesse du combat.

samedi 26 novembre 2016

Voter : "il ne peut en rester qu'un"

source image    
Partout dans les médias, on nous a gavés avec les programmes des candidats à la primaire de la droite.
Impossible d'ignorer les petites phrases et grandes promesses de Fillé ou Juppon.

jeudi 28 juillet 2016

Divorce (suite )

Rassurez vous, amis :  ma vie conjugale n'est pas en cause.
Ce texte est la suite de celui ci : demande de divorce.
J'ai tenu à l'illustrer avec l'une des rares chansons de Joe Dassin qui me plaise vraiment.

vendredi 1 avril 2016

Communiqué de dernière minute



Mon confrère Gabriel me fait passer cet important  message de dernière minute : 
" De source sûre directe (et le champagne ayant été sabré et/ou sablé !)
 : Tous les syndicats médicaux ont signé un accord intersyndical par lequel ils s'engagent à ne plus toucher un centime qui soit lié à la signature de tel ou tel accord avec les tutelles !

dimanche 13 mars 2016

UFML : trois ans de luttes

C'est un livre, notre livre, celui qui raconte nos combats depuis 3 ans contre cette démolition de la médecine qu'est la loi dite de modernisation de la santé, votée dans des conditions honteuses.

Pour le commander c'est ici  

jeudi 31 décembre 2015

Des voeux en veux tu en voilà

 L'année 2015 se termine sur un matin difficile  avec un lumbago  sournois et en prime  un moral dans les chaussettes. 
 Si je fais le bilan de cette année, je me souviendrai de l'horreur du début et de la fin de 2015, de ma colère et de ma rage entretenues en permanence.

lundi 21 décembre 2015

Vous avez perdu, vous nous avez perdus

Vous dites que nous avons perdu ...
Vous vous trompez lourdement :  vous avez perdu et surtout vous nous avez perdus !  
Et ce, pour très longtemps !