Affichage des articles dont le libellé est luttes médicales. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est luttes médicales. Afficher tous les articles

mercredi 7 juin 2017

Loches

Inutile de chercher ma bobine  parmi  les soignants UFML venus à Loches, fief de marisol touraine. J'ai passé une partie de ce long week end  au fond de mon lit sous le signe du lumbago...

samedi 8 avril 2017

L'auberge londonnienne







La première image du pays est cette barrière à la sortie du tunnel faisant écho  au double mur de barbelés qui protège le côté français.

dimanche 19 février 2017

jeudi 29 décembre 2016

voeux 2017

A quelques encablures de 2017 il est temps de faire le bilan.
Une année  supplémentaire de lutte aux côtés de mes frères d'armes de l'UFML  : des rassemblements des manifestations, quelques  coups de gueule comme dans tout groupe d'humains, et aussi des rires, des partages, des espoirs  et des désespoirs  et surtout  toujours cette certitude  renforcée de la justesse du combat.

jeudi 28 juillet 2016

Divorce (suite )

Rassurez vous, amis :  ma vie conjugale n'est pas en cause.
Ce texte est la suite de celui ci : demande de divorce.
J'ai tenu à l'illustrer avec l'une des rares chansons de Joe Dassin qui me plaise vraiment.

vendredi 1 avril 2016

Communiqué de dernière minute



Mon confrère Gabriel me fait passer cet important  message de dernière minute : 
" De source sûre directe (et le champagne ayant été sabré et/ou sablé !)
 : Tous les syndicats médicaux ont signé un accord intersyndical par lequel ils s'engagent à ne plus toucher un centime qui soit lié à la signature de tel ou tel accord avec les tutelles !

dimanche 13 mars 2016

UFML : trois ans de luttes

C'est un livre, notre livre, celui qui raconte nos combats depuis 3 ans contre cette démolition de la médecine qu'est la loi dite de modernisation de la santé, votée dans des conditions honteuses.

Pour le commander c'est ici  

samedi 20 février 2016

Deux vidéos "baguette"

Aujourd'hui 20 février 2016  je me prépare à envoyer la 1233 ème  obsessionnelle, quotidienne, désespérée, irrévérencieuse  #BaguetteNantis sur les réseaux sociaux (Tw, FB et Gg +).

lundi 8 février 2016

ça tombe bien... j'avais piscine

Le 11 février 2016 est prévue la Grande Con/férence de Santé avec  toutes les majuscules qui vont avec.
Une grande conférence sur la santé alors que la loi est votée ... déjà c'est pas du foutage de gueule ! La plupart des syndicats médicaux disent qu'ils vont boycotter, même les plus horizontaux couchés rampants.

samedi 30 janvier 2016

Ici sans y être

Mes amis lointains s'inquiètent un peu du silence ici.
Simple course après le temps ...
Je sais que je vais perdre mais je cours quand même...

lundi 21 décembre 2015

Vous avez perdu, vous nous avez perdus

Vous dites que nous avons perdu ...
Vous vous trompez lourdement :  vous avez perdu et surtout vous nous avez perdus !  
Et ce, pour très longtemps !




jeudi 17 décembre 2015

Demande de divorce



 Ce texte date de 2013 .Je ne l'ai pas retrouvé dans les articles seulement dans les "pages" 
Il est re publié  artificiellement à la date du 17 décembre 2015. Il est le pendant d'un autre post de la même époque : vous avez perdu vous nous avez perdus.

lundi 14 décembre 2015

Test de Parinaud

merci au docteur RP pour ce Parinaud qui va rejoindre les affiches de l'UFML dans ma salle d'attente.












Le tiers payant généralisé

Sera financé par vos impôts, cotisations, et prélèvements obligatoires

Qui paieront la publicité des assureurs

Qui vous laisseront peut-être consulter un de ces médecins

Dont le nombre ne cessera de diminuer :

Sans doute pas le votre mais un de ceux qu’ils vous auront choisi, loin de chez vous, et sans doute pas deux fois la même année, il ne faut pas exagérer !


Vous continuerez à cotiser pour la « sécurité sociale » à fonds perdus, et bientôt pour une sur-complémentaire pour conserver votre liberté de choix…



L’esprit de la protestation consiste bien moins à accabler votre médecin qu’à partager sa juste indignation. 


Test de lecture à 35cm,  dit de Dr Parinaud Touraine    17/12/2017 

lundi 23 novembre 2015

Ne m'appelez plus jamais "loi santé "

Partout on me dit que nous avons perdu,que la lutte est finie, que cette soit disant loi dite de santé va être votée mardi par des députés godillots de gôche et par quelques députés de droite . D'autres députés de droite , Xavier Bertrand en tête, jurent la main sur le coeur, qu'une fois au pouvoir ils abrogeront . 
Nous notons...Tout sera noté...
Je n'y crois pas. Cette loi, ils l'ont voulue autant que leurs adversaires.
Je n'oublie pas : "mon adversaire c'est le monde de la finance"  de ce François Hollande pour qui j'ai voté en 2012.
Toutes les manifestations sont interdites pendant 3 mois, il nous reste l'écrit...pour l'instant.
Si nous ne nous permettrons pas d'être insultants, nous serons sans pitié.
Que nos mots soient des armes. 

Une grande partie de ce qui suit est publié avec l'autorisation du gestionnaire du blog http://nonrepresentes.fr/


"Les médecins ne peuvent plus manifester et ont interrompu leur grève le soir-même des attentats, pour se mettre au service des autorités sanitaires et surtout des patients et de la population.

Profiter de leur impossibilité de se défendre, 
pour maintenir alors le vote de cette Loi, 
en rompant la trève d'une union nationale en fera la Loi honteuse VTH (Valls -Touraine-Hollande)."
Nous proposons à tous les médecins opposés à cette "loi " de lui chercher un autre nom, un nom qui "claque", un nom que nous pourrions tous reprendre .


De la même façon qu'ils ont osé utiliser et vulgariser le terme fallacieux de dépassements d'honoraires au lieu de "compléments d'honoraires" nous allons écailler le vernis de cette " loi " votée en urgence alors que nous n'avons plus la possibilité de faire entendre notre opposition. 

N'hésitez pas à chercher un meilleur nom que VTH , et à diffuser vos propositions  sur tous les réseaux sociaux (pas forcément sur ce blog) de façon à ce que tous les médecins utilisent la même expression et plus jamais "Loi Santé"
Soyez certains que si une autre expression prend  ils s'en mordront les doigts.
Pour l'instant et jusqu'à une proposition plus "trash" nous appellerons cette loi : "loi honteuse VTH"(Valls Touraine Hollande) .
Nous avons déjà quelques propositions intéressantes, irréalisables, drôles ou capillotractées en vrac : 
-France avec Hollande = Valse (valls) des Valeurs, Santé en berne avec Madame Tour haine
-la loi honteuse touvalo
TouVallHo. (Touraine Valls Hollande ) ( = tout va à l'eau !!!)
-Loi de marchandisation de notre système de santé, dite loi HVT
-Loi HS  honteuse pour la santé 
-Décret Autoritaire Sur la Santé: DASS
-Décret de Destruction du Système de Santé: DDSS
 Allez y !  faites travailler vos neurones mobilisez vous ! descendez moi cette loi qui sera votée honteusement, contre l'avis de 90% des soignants (et contre l'avis de bien plus de patients que l'indique un sondage) pendant un état d'urgence. 
Profitez de la liberté d'expression qui nous reste et qui ne tient plus qu'à un fil dans un pays  "en guerre".





samedi 7 novembre 2015

"Tatie Gabrielle"

 
Accablé par diverses tâches administratives, épuisé par la seule idée de ranger la foutue Table, impliqué jusqu'au bout contre la loi de santé, je manque "de temps de cerveau disponible " ; j'ai donc prêté la souris à Gabrielle,  pour qu'elle puisse exprimer ici certaines opinions assez  peu relayées par les médias.
Ce qui suit lui appartient.

Compagne du bon docteur Zigmund depuis plus de 27 ans, je souhaite exprimer ici mon point de vue.
Pour me situer, je fais partie de ces horribles MGEN, pire encore, j'enseigne la SVT...
Pour mon absolution je dirais que plusieurs de mes élèves sont devenus médecins.

jeudi 5 novembre 2015

Voter ...encore

Bientôt les élections... régionales.
J'ai pratiquement toujours voté sauf une fois pour le référendum de Maastricht  (à cette époque, le vote par procuration était compliqué et le cas : "j'ai un rendez vous avec ma douce " n'était pas prévu ).
J'ai pratiquement toujours voté à gauche  sauf en 2002 quand il a fallu choisir entre Chirac et l'autre.

lundi 26 octobre 2015

La loi Santé de Marisol Touraine : une machine de guerre au profit du marché de la santé

Quelques médecins engagés contre la Loi Santé ont reçu cet article extrait d'une revue.
J'ai souhaité  le partager  ici et il a été  adressé à l'UFML.
Après avoir été une nouvelle fois  traités de poujadistes  voire de mouvement "à la droite de la droite"  ( Libé  gauche esturgeon ),  il est bon de voir que nos idées font du chemin dans le monde ouvrier. 
Je me suis permis quelques modifications de forme *.
Je  souhaite ici mettre en lumière cet article signé Furaxissimus.      

  
L’Anarcho-syndicaliste – N°189 – Septembre 2015                                                                                                                  (Page 6)

Nouvelles du monde de la Santé



La loi Santé de Marisol Touraine : une machine de guerre au profit du marché de la santé

A l’heure de « l’ubérisation » généralisée, à grands coups-bas de propagande, sous prétexte de mieux satisfaire « l’usager », une machine de guerre intitulée « Loi Santé 2015 » va complètement dépouiller le fameux « usager », l’ex-patient, particulièrement d’un bien très précieux et convoité : ses données de santé, personnelles et confidentielles.
Le monde de la Santé libérale est en ébullition.
Alors que l’Hôpital Public, de réforme en réforme, ferme ses services d’urgence (Hôtel-Dieu à Paris, à Valognes, à Condom, etc…), qu’on les restructure public-privé à tout crin, que les médecins hospitaliers (étrangers pour la plupart et sages comme des « migrants ») sont passés, via les Pôles, sous les fourches caudines des administrateurs (les cadres de santé), les médecins libéraux se révoltent.
Un mouvement de désobéissance civile sans précédent, dont aucun média ne parle, secoue les médecins libéraux qui seront en grève du 3 au 6 octobre.
 Devant l’inertie des syndicats professionnels chargés de « défendre leurs intérêts matériels et moraux » - certains les appellent « syndicats horizontaux couchés » car souvent signataires du pire – des coordinations naissent et se rassemblent, tentant d’avertir leurs patients de
-       La fin du secret médical
-       La dépendance annoncée du médecin libéral aux financiers
-       La surveillance de sa pratique
-       La création d’une base de données des patients, via le « Dossier National Médical Personnel »
Faisant, comme le dit le docteur Jérôme Marty de l’UFML (Union française pour une médecine libre) : « du médecin ‘’un outil’’ et du patient ‘’ un chiffre’’ », sous le leurre très séduisant du Tiers payant généralisé.


Loi du 9 janvier 2012, mutuelles obligatoires : la fin du salaire différé

Les médecins libéraux ont pris conscience de la fin de la solidarité nationale qu’était la Sécurité Sociale, solidarité entre jeunes et vieux, solidarité entre mal-portants et bien-portants, via les cotisations salariales et patronales correspondant au salaire différé.
Ce budget considérable, dont on a dit pis que pendre depuis la signature du traité de Maastricht (1992), ce budget convoité glissera, grâce à Marisol Touraine et à sa loi santé dans l’escarcelle des Mutuelles, qui, elles, feront fi de la solidarité et de la répartition pour calculer le risque et exploiter le gisement de données colossal que sont les données de santé des patients !
- Il n’est que d’écouter Guillaume Sarkozy, président de Malakoff-Médéric : « Imaginons des médecins connectés avec les meilleures pratiques médicales de la planète via leur 
I-pad, pour établir le diagnostic, et qui passeraient ensuite par une application Malakoff-Médéric pour établir l’ordonnance et se faire payer…Tandis que l’ordonnance serait transmise aux pharmaciens via le mobile de l’usager. C’est ainsi qu’il faut imaginer le médecin de demain. ».
- Plus pragmatique encore, cet exemple : vous êtes myope, votre myopie augmente, c’est alors votre cotisation-santé à votre mutuelle qui augmentera, mais pas seulement, la cotisation d’assurance multirisques de votre véhicule, aussi, car les risques d’accident augmenteraient si vous ne voyez pas bien.
- Déjà, dans les années 90, l’économiste de la santé, Claude Lepen, dans son ouvrage « Les Habits neufs d’Hippocrate », vilipendait le Diplôme du médecin (ubérisation, vous dis-je !) en disant : « Pourquoi mettre douze ans à former un médecin puisque nous connaissons les protocoles actifs sur 80% de la pathologie ? ». Et d’imaginer, alors, des logiciels confiés à des plates-formes où des « professionnels de santé » - vive le glissement sémantique et la novlangue ! – appuieraient sur leur clavier numérique en visualisant une consultation filmée à distance. C’est l’e-santé ou la télémédecine.

 « Les maisons de santé » : éruption contagieuse sur  le  territoire 
Conséquence : efflorescence de « maisons de santé » sur le territoire, sans médecins à mettre dedans, financées la plupart du temps par la MSA (Mutuelle sociale agricole), très coûteuses en général…Il ne faut pas chercher bien loin les raisons de l’explosion des dépenses de kiné et de soins infirmiers, dénoncée par la Cour des comptes, dans son dernier rapport !

Pour calmer la fièvre : des élections…
Devant la grogne généralisée de leur base, les syndicats professionnels emboîtent le mouvement et même le Conseil national de l’ordre des médecins. Des élections professionnelles aux « Unions régionales des professions de Santé » sont organisées pour le 12 octobre 2015, pour mesurer la représentativité des organisations. De quoi bien les occuper et tenter d’éviter de voir l’information des citoyens, patients et futurs patients, s’étendre…

En conclusion
Après la désindustrialisation dans le monde du travail, la démédicalisation et la propagande à la télévision sont des outils bien efficaces pour détruire le système social solidaire de 1945 organisant la distribution des soins à toute la population, système souple et performant qui avait fait ses preuves (déclaré, par l’OMS, à la première place en l’an 2000).
Il est dommage de voir les appareils syndicaux chercher, via la lucrative formation médicale continue, plus une planque qu’un outil de contestation et de revendication.
Furaxissimu

* transformé  e-pad en I-pad  et enlevé le "tout majuscules" sur le nom de Claude Lepen