vendredi 14 décembre 2012

juste derrière les lunettes

  Comme souvent je suis là regardant la télé d'un oeil distrait, zappouillant de ci de là, Mémèle est posé  sur mes genoux. 

L'envie de d"écrire une lettre peut être au père noël...
Peut être ...  je suis tombé amoureux d'une lampe à fente portative, un petit bijou qui ne remplacera pas ma "princesse", mais qui me faciliterait certaines consultations à domicile.
Noel me fiche toujours  un peu le bourdon. Déjà, je sèche pour les cadeaux à faire à mes proches...Envie de faire plaisir à ceux qui ont déjà beaucoup et pas le courage de me méler aux foules dépensières quand tant de gens manquent de tout.
Oui, MST* on est toujours le #nanti d'un autre :   --

- -Photo Xavier Delucq-    --- (photo Mr Mondialisation )     
Depuis plusieurs années, le grand ficus de la salle à manger se transforme en sapin. Gabrielle veillera à la déco,  quand ma mission consiste à ranger la fameuse Table qui réunira nos enfants et leurs petits.
Soutenir les amis ou les proches qui dépriment, les porter parfois pour qu'ils avancent, parfois porter mes malades aussi...


 


Carie la haine, dentiste de son état, a commis un post assez drôle sur les pensées du dentiste pendant qu'il vous soigne.
C'est au moment où mes mains travaillent sur votre réfraction que mon esprit s'évade tout en vous écoutant ânonner les lettres de mon optotype. Je me laisse bercer par cette musique, je me réveille à la première erreur ou "sortie de route". Là d'un seul coup, réapparaît le docteur Zigmund qui doit trouver 10/10 ou savoir ce qui se passe. 
Vous écouter  puis vous saouler de paroles pour vous faire oublier que je vais poser un verre sur votre oeil...
Je suis bien là derrière mes appareils dans cette demi obscurité caressant chacun de mes instruments, admirant vos yeux. Comment aurais je pu faire un autre métier ? Je fais partie de ces ophtalmos qui n'imaginent pas arrêter un jour de travailler. "Le seul mot de retraite me fait frémir " disait  mon patron au même âge que moi.
Mon tour est venu de frémir...
Ce post inachevé  en vrac fait écho à un post privé  de Doc Adrenaline.


 
* Je sais qu'elle n'aime pas ce pseudo que nous lui avons donné...alors je ne m'en prive pas
 z

jeudi 6 décembre 2012

Francine et le désert

 
(image extraite d'un poster d'un laboratoire)

Elle vit en appartement dans une ville moyenne de province où il y a presque tout.
Un jour, sa vision baisse sur un oeil, mais, comme elle n'est pas du genre à se plaindre, elle insiste trop peu pour avoir un RDV rapide. Quand, quelques mois plus tard, elle arrive face à moi, je ne peux que constater une DMLA (1) assez évoluée.   

samedi 1 décembre 2012

liste des trucs à faire juste avant la fin du monde

liste des choses à faire juste avant la fin du monde (consigne # 666/3 du défi du Samedi)

Le 21 décembre tombe un vendredi (déjà j'aurais préféré que ça tombe un lundi...)
     Quelques jours auparavant  : convaincre Sat, alias fils n°1 de ne pas trop se prendre la tête sur les réparations de frigos et surtout de ne pas se lancer dans des soudures sauvages ... c'est pas le moment de se faire accuser d'avoir fait sauter la planète avec une soudure aproximative.
De même, persuader Jako, fils n°2, assistant funéraire, de réclamer une RTT en prévision d'un surcroit de travail ...
    Le jour J
-Vérifier que  Bémol  et Grie  (les chats de Sat et El)  isolés de nos propres chats dans leurs appartements ont assez de croquettes, d'eau et de littière.  
- Vérifier que Zigmund-chat (surnommé Flippette) ne flippe pas trop .
- Partir au boulot  consultations le matin ...prévoir plusieurs lapins ... soigner ceux qui sont venus, sans se prendre la tête sur leurs lunettes.
 
Choisir la musique à écouter pendant les consultations. (on évitera "plus près de toi seigneur" ou la musique de titanic : ça tombe bien, j'ai pas)
 
 Satyagraha de Philip Glass, Die Zauberflöte de Mozart, Stabat mater de Vivaldi,  les Brandebourgeois de JS Bach  en lecture aléatoire...
Les rendez vous auprès des correspondants chirurgicaux  attendront la semaine suivante : pas la peine de se battre pour faire opérer les gens si tous les blocs opératoires sont détruits.
Avant de fermer le cabinet, englober mes appareils du coup d'oeil attendri d'avant départ en vacances : "soyez sages , papa revient bientôt  ! " (enfin il essaye...) 

 
 -Rentrer à la maison  tard et de mauvais poil parce qu'ils m'auront bouffé mon temps (s'ils sont venus)  me préparer un arabica à déguster avec quelques morceaux de chocolat amer.


     
-Mettre la dernière touche à ma participation au défi du samedi #225  et regarder ce que font les blogamis. .
  -téléphoner à Pa et Ma Zigmund pour leur proposer de leur rendre visite le dimanche suivant s'il y a un dimanche.
-Sortir le basson de son étui,  jouer une partition, essayer de jouer correctement ...
 Plus tard, préparer  un thé  rare de taiwan  pour le retour de Gabrielle avec une coupelle pleine de violettes de Toulouse à partager.
-réfléchir avec Gabrielle  aux cadeaux de Noël : est ce bien nécessaire/raisonnable ?
  -Si la fin du monde nous en laisse le temps, ouvrir la bouteille de champagne : la petite soeur de celle qui nous a consolés du résultat des élections de 2007 et de celle qui nous a réjouis le 6 Mai dernier. 
   -tenter de convaincre Gabrielle qu'il n'est peut être pas utile que je range "ma foutue table" ...





 
*merci @La_Fee_du_RER de carnet de notes menthe à l'eau et à Noon pour m'avoir  prêté  ce dessin
 
  z