dimanche 30 décembre 2012

un peu de vrac

C'est sur un post musical que je souhaite finir cette année 2012
Non pas de rétrospective je laisse ça aux journalistes.
C'est juste que j'aime cette musique que je viens de découvrir  bien sûr je connais Philip Glass et Ravi Shankar et je suis assez fan mais j'ignorais la rencontre des deux.
Cette seule évocation de Ravi Shankar a  beaucoup ému un de mes copains, qui est parti au loin, dans un coin du monde pas très calme. Silence radio de son côté j'espère que tout va bien pour lui.
S'il me lit, il sera content de découvrir cette oeuvre. 
   
Et puis je découvre ce mini conte de Noel de Boulet (je l'avoue je passe rarement chez lui parce que mes yeux me trahissent un peu et qu'il m'est impossible de déchiffrer certaines de ses planches sur  Mouloud mon "Niphone".
J'avoue que le moral est un peu bas en cette fin d'année et que le post  très juste de Boulet n'aidera pas.
Je sors d'une journée complète de compta annuelle (avec le blocage des honoraires les gains sont à la baisse, celui qui me traite de #nanti prend mon poing dans la g...) 
Depuis deux jours je suis sans nouvelles d'une patiente pour qui je m'angoisse carrément et je n'arrive pas à la joindre.De sombres scénarios (ou scenari) me trottent dans la tête...
Il y a également une amie qui vient de faire un choix de vie inquiétant.(autre angoisse)
Il y a mes deux fils qui sont rongés par un problème perso sur lequel je n'ai aucun pouvoir.
Il y a  Ma Zigmund, mon oncle Abraham et ma cousine Myriam en petite forme, pour ne citer qu'eux.  
J'aurais voulu aller passer plus de temps avec Pa et Ma Zigmund mais rien n'est simple, alors je téléphone et nous échangeons les banalités d'usage.  
Même si la fameuse Table est rangée, je mesure ce qu'il  me reste à faire d'ici mon retour au travail, et cette pause n'a pas le gout  des vacances.
Bon il est temps que je clôture ce billet, inutile de vous plomber l'ambiance...
Parlons d'autre chose
Sat et El (mon fils et sa compagne) ont emménagé à l'Escale pour quelques mois avec leurs chats Jean Bémol et Gris : nous essayons d'éviter les rencontres dans l'escalier car Zigmund chat est un brin caractériel ... animation garantie  parfois la nuit parce que Jean Bémol sait ouvrir la porte qui conduit à l'escalier 
Nos enfants m'ont offert un cerf volant à deux manettes je vais tenter d'être à la hauteur et j'espère que j saurai le manipuler sans provoquer les sarcasmes de Gabrielle qui raille régulièrement ms "inutiles pas volants" et une amie m'a offert ce casse tête prise de tête qui me plait beaucoup. Le remontage s'est fait avec la solution  mais j'ai l'intention d'essayer sans regarder la photo...




je me dis que ce puzzle est un peu à l'image de ma vie et de celle de mon entourage.



samedi 29 décembre 2012

la Table et caetera ! entre deux fêtes

    Chaque année, à cette époque, je m'offre quelques vacances , ou plutôt quelques jours sans(consultations).

Le but est de gérer tout ce qui attend depuis l'an dernier, de se reposer, d'accepter quelques consultations cool, ( kevin welcome ! ) et bien sûr de  voir les urgences.(puisqu'en contrepartie de mes vacances scandaleuses, j'accepte d'être d'astreinte tout le temps.)
D'abord, il faut mettre à jour  la compta, ce qui permet de savoir si on aura de quoi nourrir son banquier, ou s'il faut rajouter quelques consultations pour rester à flots.
Là se pose un problème métaphysique (du même style que l'oeuf et la poule) :  faut il d'abord ranger la table pour avoir place nette pour la compta, ou vider la table avec le risque d'attaquer la compta trop tard ? d'abord Charybde ou d'abord Scylla ?

Pour compliquer le tout, Zigmund chat s'installe sur la table et surtout sur les papiers officiels, lesquels se retrouvent tachés et terreux. J'ai vainement tenté de le convaincre de se mettre sur un coussin  toujours sur la table, il n'a pas aimé  et j'ai abandonné.
(Je ne me plains pas : Elvis qui a un faible pour Gabrielle  saute directement sur le clavier de l'ordinateur ce qui est toujours apprécié ! )
Je rumine la liste des choses urgentes à faire, je refuse de l'écrire complètement ça va me démoraliser...
Sur les 3 ordinateurs portables que j'utilise, aucun ne marche correctement
-celui de mon cabinet , se met parfois à afficher la moitié de l'écran
- les deux autres hocquettent puis s'éteignent  à la moindre contrariété ;  l'un encore sous garantie a refusé de se rallumer ...et il faut que je plonge dans les factures pour retrouver la garantie...

-ah et puis il y a la pourriture de saloperie de télétrans que je vais devoir mettre en place pour éviter une forme de déconventionnement  Et là, c'est la grosse prise de tête, informatique, internetteuse, matérielle, ce qui bride encore plus ma motivation. La sécu va enfin pouvoir licencier la pauvre fille qui gérait mes feuilles de soin et selon ma première estimation,  cette "modernisation obligatoire" avoisine déjà pour moi les 2500€. Dire que je suis enragé est un doux euphémisme et je regrette de n'avoir aucun talent de hacker.
(mais j'entends déjà l'ami Walrus sourire de mes colères ...oui le sourire de Walrus est audible :-)) et les autres blogamis demander une photo(récente) de la table avant et après. Patience ce sera fait ...)
Tiens, pour me distraire du rangement j'ai trouvé (chez Walrus) un pretexte : je vais jouer au jeu de Janescka 
"j'ai enfilé ma veste et je suis parti à travers la bourgade déserte.Partout la lumière bleue tombait par les fenêtres à petit bois.Une mobylette de temps à autre, une voiture qui roulait trop vite, puis à nouveau le silence."
Je n'ai pas triché* et ça va être dur pour vous de trouver le titre du livre récent et  assez apprécié.
Et puis j'ai une consigne à honorer pour le  défi du samedi et une autre pour  mot image citation ; j'y réfléchis mais c'est pas gagné ...Si vous avez du temps lancez vous dans l'aventure.

Il va falloir vérifier et emballer les derniers cadeaux, aider à la décoration du  ficus de Noël. (point de sapin à l'Escale)
 Bon, j'ai compris, je retourne au rangement  et à la compta. et je reviens avec les photos de la table  et d'autres illusions d'optique.
 
Enjoy ! 

 
 
*j'ai bien éjecté les 5 premières phrases de la page 123 et copié les 3 suivantes. juste avant et après il y avait un nom de personnage super indice
z

vendredi 28 décembre 2012

le moelleux noisette pistache

Je sors de l'hôpital pour ma pause de midi, j'ai ma table réservée dans un petit restau juste à côté, je suis un peu en retard. Pourvu qu'il reste du gâteau noisettes  pistache !...